Dordogne : un appel à témoins lancé pour retrouver un patient qui s’est enfui d’un hôpital psychiatrique

FAIT DIVERS – Un homme de 32 ans qui a fugué de l’hôpital psychiatrique de Montpon-Ménestérol est recherché par les gendarmes de Dordogne. L’individu présente des troubles du comportement et peut se montrer violent.
La rédaction de LCI

La gendarmerie de Dordogne a lancé ce week-end un appel sur sa page Facebook afin de retrouver un patient en fuite. L’homme, âgé de 32 ans, a fugué samedi du centre hospitalier Vauclaire, un établissement spécialisé pour les personnes souffrant de troubles psychiatriques situé à Montpon-Ménestérol, où il avait été placé.

 

L’individu, qui n’a toujours pas été retrouvé ce lundi, peut être « violent » et « présente des troubles du comportement », expliquent les gendarmes. Au moment de sa fugue, l’individu, qui mesure 1m70 et est de corpulence mince, était vêtu d’un tee-shirt blanc, d’un bas de survêtement noir, d’une casquette noire et rouge et d’un sac à dos noir et vert.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, barbe et gros plan

[ACTUALISATION]
Les renseignements obtenus hier laissent penser qu’il pourrait encore être sur l’ouest du département, entre Montpon-Ménestérol, Saint Aulaye et La Roche Chalais.

LA GENDARMERIE RECHERCHE
Un individu placé au CH Vauclaire a fugué le 10 juin 2017 vers 12 heures.
Identité : MERIAS Sébastien, âgé de 32 ans et mesurant 1m70, de corpulence mince.
Il est vêtu d’un tee shirt blanc Kappa, un bas de survêtement noir et une casquette noir et rouge, et possède un sac à dos noir et vert.
Il n’a pas de véhicule automobile.
Il peut être violent et présente des troubles du comportement.
Merci d’appeler le 17 pour fournir tout renseignement et ne cherchez pas à intervenir vous même.

Le patient, qui n’est pas véhiculé, pourrait encore se trouver dans le département de la Dordogne, estiment les gendarmes.

 

Les personnes ayant des renseignements sont invitées à contacter la gendarmerie en appelant le 17 et ne doivent en aucun cas chercher à intervenir elles-mêmes.

Source : LCI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.