Domblans Une nouvelle gendarmerie en 2018

Quels nouveaux locataires pour la gendarmerie ?
Quels nouveaux locataires pour la gendarmerie ? –

Force de l’ordre. Délinquance. Gendarmerie.

« Le projet de la nouvelle gendarmerie est lancé. Si tout va bien, les travaux pourraient commencer en 2018, sauf si une obligation de fouilles archéologiques se présentait. » confirme le maire Bernard Frachon. « L’autorisation du ministère de l’Intérieur pour construire une nouvelle gendarmerie date du 16 septembre dernier. Ensuite de nombreux documents lui ont été fournis, puis une commission est venue visiter le lieu prévu pour donner son avis favorable. » Deux parcelles de terrain pour un total de 19 000m2 sont concernées par le projet. Elles sont situées dans le quartier En Billan, au bout de la rue des Champs de la Barre, mais la construction de la nouvelle gendarmerie ne concernera que 2 800m2 avec un terrain en réserve demandé par les autorités pour une extension possible ultérieurement. Pour l’instant, la mairie attend l’approbation du plan de financement pour ce projet estimé à 1 863 000 € TTC.

A vendre au plus offrant

La mairie s’est rapprochée du SIDEC pour leur proposer de prendre la maîtrise d’ouvrage déléguée : cet organisme se chargera de monter le dossier avec un cahier des charges très précis et de suivre les travaux. « Il ne restera plus à la commune qu’à payer ! » résume le premeir édile, « mais les Domblanais doivent bien comprendre que cette opération sera blanche pour eux : le bâtiment existant de la gendarmerie sera revendu au plus offrant. Cela représente un capital avec 3 appartements F5, 3 F4, un studio, la caserne, le garage et une belle cour. La commune a remplacé toutes les menuiseries extérieures, la chaudière, les vannes thermostatiques de tous les radiateurs ; les pignons est et ouest ont été isolés et les travaux courants ont été effectués dans tous les appartements ». Si Domblans est propriétaire du bâtiment, comme de nombreuses autres communes, elle percevra des loyers réguliers.

« Donc, il ne faut pas faire peur à la population car, entre la vente du bâtiment existant et les loyers de la gendarmerie, les annuités d’emprunt seront payées. ».

« Au 1er juillet, la gendarmerie de Sellières sera fermée et nous accueillerons les gendarmes dans nos appartements vacants. La capacité d’accueil sera équivalente à aujourd’hui mais ce seront des pavillons jumelés, logements plus indépendants les uns des autres que dans les casernes. Domblans est très bien situé pour des départs en urgence par de grandes voies de circulation, et le terrain restant peut accueillir une piste d’hélicoptère ou autre. Le dossier est en bonne voie, ce n’est plus qu’une question de temps. Il faut une gendarmerie de proximité, c’est essentiel. Nous nous sommes battus pour la conserver : Domblans est fière de ce beau projet ! »

Source : La Voix du Jura

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.