Disparition de Delphine Jubillar : “Vous faites pitié…” les troublants messages de Cédric Jubillar envoyés aux amies de sa femme

Cédric Jubillar a été placé en détention provisoire à Seysses, en Haute-Garonne, le 18 juin dernier. /DDM

Le mari de Delphine Jubillar aurait envoyé plusieurs messages agressifs à une amie de sa femme qui organisait des battues pour la retrouver, révèle BFMTV.

Plus de huit mois après sa disparition, Delphine Jubillar demeure introuvable. Le mari de l’infirmière disparue, suspecté d’avoir tué son épouse, sème toujours le trouble. BFMTV a pu consulter des messages envoyés par Cédric Jubillar à une des amies de Delphine, après un rassemblement et une battue organisés à leur initiative en mai dernier à Cagnac-les-Mines.

“Ce qui m’a fait rire, c’est votre façon de parler, de rire ou de pleurer avec vos tee-shirts et banderoles, vous êtes pathétiques”, aurait critiqué Cédric Jubillar, ajoutant dans un de ces SMS : “Vous n’êtes qu’une bande de dindes gloussant devant les caméras. Vous faites pitié.” 

“Mes motivations sur le dossier ne te regardent pas”

Plus troublant encore, Cédric Jubillar n’exprime dans ces messages aucune inquiétude. Cinq mois après la disparition de sa femme, il parle d’elle comme d’un “dossier”.

“Mes motivations sur l’affaire, le dossier, ne te regardent pas. Il te faut avoir accès au dossier pour savoir certaines choses. Dommage, tu as choisi le mauvais côté”, écrit-il.

Une autre amie de Delphine Jubillar a confié à BFMTV qu’elle entretenait des relations normales avec son époux avant sa disparition. Mais il aurait brutalement changé d’état d’esprit lorsqu’elle et d’autres amies ont commencé à mener des recherches, en parallèle de celles des gendarmes.

Une nouvelle fois, deux camps s’affrontent à couteau tiré entre les proches de Cédric et ceux de l’infirmière… 

Source : La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *