Dire la vérité c’est être complotiste

Capture d’écran 2021-02-12 à 22.23.37

Nous avons démontré à plusieurs reprises dans nos colonnes comment la Police de la Pensée annihilait toute démarche critique en la qualifiant de « complotiste » (lire à ce propos Nice-Matin nous interdit de réfléchir du 20 mars 2020 et Nice-Matin nous interdit de réfléchir (suite) du 31 mars 2020).

Une nouvelle démonstration nous en a été fournie ces derniers jours.

Nice Matin s’aventure sur le dossier explosif de la divergence de chiffres sur les personnes hospitalisées entre d’une part Santé Publique France et d’autre part les données hospitalières et y consacre une page entière de son édition de vendredi 15 janvier 2021 :

Stats Covid divergentes Janvier 2020

Rien de bien nouveau dans cet article puisque tous les Français avertis savent bien depuis longtemps que les statistiques sont manipulées par le gouvernement qui les utilise selon ses objectifs d’ingénierie sociale. Lire à ce propos :
Les données INSEE démontrent qu’il est impossible d’avoir 30800 morts en plus en 2020 à cause de la Covid-19 ! du 19 septembre 2020 ou encore
La vérité est têtue du 29 août 2020.

Et pourtant cet article de Nice Matin secoue le monde médiatique et fait les choux gras de la presse dissidente :
Chiffres des hospitalisations dans les Alpes Maritimes : encore un enfumage de Santé Publique France dans baslesmasques.com
Gros malaise sur des incohérences dans les chiffres de l’épidémie dans le Courrier des stratèges.
• Le sujet est évoquée par Pascal Praud dans son émission L’heure des Pros
Une enquête de Nice Matin montre que Santé Publique France gonfle les chiffres des hospitalisations dans fawkes-news.com.

Au secours ! L’information se propage comme un virus : les chiffres sont pipés ! Il faut vite inoculer un vaccin. Il vient avec les amis de France 3 qui nous expliquent pourquoi il est normal que les chiffres soient divergents. Essayez de comprendre l’explication : Chiffres du Covid : on vous explique pourquoi il y a une différence selon les sources.

La journaliste de Nice Matin avait pourtant pris toutes ses précautions avant d’aborder ce sujet tabou. Elle précise bien en préambule de son article :

Le billet de Nancy Cattan
Pas de théorie du complot
Nous avons beaucoup hésité avant de publier cet article. Non pas parce que nous doutions de son intérêt, notre motivation restant celle d’informer de la façon la plus neutre et la plus objective nos lecteurs sur la situation épidémique sur le territoire. Si nous avons hésité c’est par crainte que cet article ne fournisse du grain à moudre aux complotistes de tous bords, avides d’informations capables d’alimenter leurs délires paranoïaques. On nous cache tout, on nous dit rien. Ce n’est pas ce que révèle notre enquête. Elle témoigne simplement des limites des outils informatiques, et du fait que rien ne remplace l’œil humain. S’entendre sur les chiffres, une urgence pour piloter au mieux la crise.

Vous avez bien lu ! « Nous avons beaucoup hésité avant de publier cet article ». Autrement dit : nous avons beaucoup hésité à vous informer ! Ou encore : « Par crainte que cet article ne fournisse du grain à moudre aux complotistes de tous bords, avides d’informations capables d’alimenter leurs délires paranoïaques. »

Faire connaître la vérité serait donc alimenter les délires paranoïaques des complotistes !

On en déduit tout logiquement que Nice Matin nous préserve des délires paranoïaques en ne nous délivrant pas la vérité. À chacun d’en déduire ce qu’il convient.

Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire.
George Orwell
Quelle dose de vérité sommes-nous prêts à supporter ?
Friedrich Nietzsche

Massimo Luce

Bonus :

Covid - complotiste
Source : Nice Provence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.