Deux militants de Core in Fronte convoqués à la gendarmerie pour des “tags en réunion”

20180617_25_1_1_0_0_obj17761978_1_xwh_642x347_xwhPhoto F.L. Photo F.L.

Deux militants du mouvement nationaliste Core in Fronte, son leader Paul-Félix Benedetti et Jean-François Gandon, ont été convoqués ce jeudi à 10h30 pour être auditionnés à la gendarmerie de Borgu dans le cadre d’une enquête ouverte par le parquet de Bastia pour des “tags en réunion”.

Samedi dernier, le mouvement nationaliste avait manifesté à Lucciana pour dénoncer l’achat par une société d’aménagements immobiliers du sud de la France de 48 logements dans une nouvelle résidence, en vue d’héberger des gendarmes et leurs familles.

Après une conférence de presse qui avait eu lieu sur place, des tags en langue corse, appelant la société immobilière à quitter les lieux et les gendarmes à rester en caserne, avaient été retrouvés sur les murs du bâtiment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *