Des décès après vaccination covid ??

La question reste posée mais bien entendu les médias Mainstream s’en abstiennent …

Voici quelques articles récents sur des drames et accidents qui posent légitimement questions.

« C’est tellement brutal » : en Bretagne, l’institutrice décède après un AVC en classe

​Mardi 18 janvier 2022, le ciel est tombé sur l’école publique de Tréguier, dans les Côtes-d’Armor. Sophie Barroux, la maîtresse de l’école maternelle Marie-Perrot, a été foudroyée, en classe, par un accident vasculaire cérébral. Elle est décédée vendredi.

Mardi, en début d’après-midi, à l’école maternelle Marie-Perrot de Tréguier (Côtes-d’Armor), la professeure des écoles, Sophie Barroux, 53 ans, a été terrassée par un accident vasculaire cérébral (AVC), devant les élèves de sa classe de petite et moyenne section. Après un passage par les urgences de l’hôpital de Lannion, l’enseignante a été transférée à l’hôpital La Cavale Blanche, à Brest. Elle est décédée vendredi. https://5ab785031438d91f840c515dac188214.safeframe.googlesyndication.com/safeframe/1-0-38/html/container.html

La consternation de ses collègues et amis

Dans le corps enseignant et dans les familles trécorroises, c’est la consternation. Sophie Barroux enseignait depuis vingt ans, dans l’ancienne école du Centre de Tréguier, rebaptisée Marie-Perrot.

Marie-Noëlle Kérambrun, sa collaboratrice Atsem depuis plus de vingt ans, est complètement effondrée. Elle ne peut pas parler, la gorge serrée. « C’est tellement brutal. Elle avait un grand cœur et des qualités humaines exceptionnelles. »

L’ancienne directrice avait commencé sa carrière en 1998, à 27 ans, dans une Unité localisée pour l’inclusion scolaire (Ulis) à Longjumeau (Essonne). Auparavant, avec Christian, son époux, le couple a tenu pendant huit ans, un commerce en région parisienne.

« Sophie avait une motivation très forte pour l’enseignement. Passionnée par son travail, elle repartait tous les jours à l’école avec le sourire », confie Christian Barroux qui perd « une épouse, une mère, une grand-mère aimante ».

Sophie Barroux a fait don de ses organes

Sophie et Christian Barroux ont eu trois enfants : Mickaël, 32 ans ; Charlotte, 29 ans et Antoine 26 ans, qui leur ont donné quatre petits enfants. « Ce sont eux qui vont me motiver pour faire face et repartir », souffle Christian. « Nous avions convenu qu’en cas d’accident, nous ferions don de nos organes », explique son époux, réconforté de savoir que Sophie a ainsi contribué à sauver plusieurs personnes en attente d’organes…

Une cellule psychologique

Jérôme Billon, le directeur de l’école annonce qu’une cellule psychologique sera mise en place ce lundi matin 24 janvier 2022 à l’accueil de l’école. « Je serai présent avec une psychologue scolaire pour avoir une oreille attentive et recueillir la parole des enfants et des parents ».

Les obsèques de Sophie Barroux auront lieu mercredi 26 janvier 2022, à 14 h 30 dans la cathédrale de Tréguier. Sophie Barroux repose au funérarium de Kerfolic. Les visites sont autorisées de 14 h à 18 h.

Source : Ouest-France

Montauban : un ado de 13 ans fait un malaise cardiaque en cours de sport, les secours le réaniment en plein collège

UN COLLEGIEN DE 13 ANS FAIT UN ARRET CARDIAQUE AU COLLEGE NOTRE DAME COLLEGE NOTRE DAME / DDM – DDM MANUEL MASSIP

Un élève de 13 ans a été victime d’un malaise cardiaque, ce jeudi après-midi, alors qu’il participait à un cours d’éducation physique, au collège privé Notre-Dame, où il était scolarisé, à Montauban.

L’alerte rapide des secours, aux alentours de 14 h 50, a sans doute permis de sauver la vie de ce collégien.

Un jeune garçon de 13 ans, scolarisé en classe de quatrième au collège privé Notre-Dame, a fait un violent malaise, ce jeudi après-midi, dans l’enceinte de cet établissement scolaire situé dans l’avenue Gambetta, en centre-ville de Montauban. 

Selon nos informations, l’élève participait à un cours d’éducation physique. Soudainement, l’adolescent qui se trouvait en plein air, aux abords du gymnase s’est écroulé au sol, victime d’un malaise cardiaque. 

Une cellule psychologique a été ouverte

Très vite alertés, SAMU et sapeurs-pompiers se sont immédiatement rendus dans le collège de 400 élèves, prenant en charge, dans la cour, le jeune garçon, en arrêt cardio-respiratoire. Leurs efforts n’ont pas été vains car ils sont parvenus à relancer son cœur avant de le transporter, par la route, en urgence absolue vers le centre hospitalier universitaire de Toulouse-Purpan. 

Malgré tout, son état suscitait les plus vives inquiétudes encore en début de soirée.

Une cellule psychologique, à destination des enseignants et des élèves, a été mise en place rapidement après les événements. Contactée ce jeudi après-midi, la direction de cet établissement d’enseignement catholique s’est refusée à tout commentaire. 

En attendant, cet événement extrêmement brutal pose question à tous les parents. Les maladies cardiaques sont-elles plus fréquentes qu’on ne le dit chez les enfants et y a-t-il des signes avant-coureurs d’alerte ? Les accidents cardiaques chez les enfants sont extrêmement rares. Selon un médecin, « il s’agit le plus souvent de troubles du rythme cardiaque car l’infarctus est rarissime chez l’enfant. »

Source : La Dépêche

SANS OUBLIER …

Il y a 1 mois, 16 décembre 2021 un enfant de 8 ans, malaise cardiaque à l’école. Décédé. https://www.ladepeche.fr/2021/12/19/val-doise-un-petit-garcon-de-8-ans-decede-devant-ses-camarades-de-classe-en-jouant-au-ballon-10001555.php

27 août 2021. Élève de seconde. Malaise au lycée. Décédée. https://freedom.fr/ste-marie-une-eleve-scolarisee-en-classe-de-seconde-est-decedee/

25 juin 2021. 11 ans malaise cardiaque. Décédée. https://france3-regions.francetvinfo.fr/centre-val-de-loire/eure-et-loir/eure-et-loir-une-eleve-de-cm2-decede-apres-un-malaise-cardiaque-en-classe-2154325.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.