Délit de fuite pour le quinquagénaire récidiviste

image: http://static.ladepeche.fr/content/media/image/large/2016/07/31/201607310699-full.jpg

Le conducteur âgé de 51 ans a fini sa course dans le fossé. Placé en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie de Casteljaloux, il devra répondre de ses actes devant la justice./ Photo DDM

Le conducteur âgé de 51 ans a fini sa course dans le fossé. Placé en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie de Casteljaloux, il devra répondre de ses actes devant la justice./ Photo DDM

Engagés dans une opération de contrôle, hier après-midi, sur la RD 933, sur la commune de Pompogne, deux réservistes affectés à la compagnie de gendarmerie de Nérac ont dû engager une course-poursuite, aux alentours de 16h20, pour rattraper un automobiliste suite à un refus d’obtempérer.À bord de sa voiture de marque Peugeot de couleur blanche, l’homme a enchaîné les infractions pour tenter de «semer» la patrouille lancée à ses trousses. Après une course de cinq kilomètres et alors qu’il s’était engagé sur un chemin forestier, le conducteur a fini sa course dans un fossé. Fort heureusement, il ne s’est pas blessé lors de sa folle chevauchée. Rapidement, des gendarmes de la brigade de Casteljaloux sont également intervenus sur les lieux, tout comme le capitaine Christophe Collin-Dufresne, commandant la compagnie de Nérac.

Convoqué ultérieurement

Âgé de 51 ans, l’homme demeurant à Anglet a été contrôlé positif au dépistage d’alcoolémie (avec un taux contraventionnel). De plus, le quinquagénaire n’a pas été dans la possibilité de présenter son permis de conduire. Il s’est révélé également en défaut d’assurance de son véhicule. Il a été placé en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie de Casteljaloux pour y être entendue. Son véhicule a fait l’objet d’une immobilisation judiciaire.

L’homme n’est pas un inconnu des services de police, pour avoir été déjà jugé pour défaut de permis de conduire et d’assurances.

À l’issue de sa garde à vue et en état de récividive pour certains faits, il recevra une convocation devant le tribunal de grande instance d’Agen pour répondre de ces actes.

Source : La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.