Dans les yeux du soldat

http://www.armee-media.com/wp-content/uploads/2016/02/Dans-les-yeux-du-soldat-armed.jpg

A partir de ce lundi 8 février 2016, Armée Média le journal de l’APNM ADEFDROMIL GEND publiera tous les quinze jours une chronique artistique libre pour les militaires ou anciens militaires qui au travers de leurs mots, poésies, dessins, etc… exprimeront de l’intérieur de nos cœurs: nos silences, nos  pensées, nos douleurs et souffrances, la perte de nos camarades mais aussi nous l’espérons de beaux souvenirs partagés au sein de la communauté militaire.

Pour le lancement de cette chronique, je vous propose de faire connaissance avec l’adjudant-chef MARTINEZ Jean-Louis ( ER – 37 ans  au service de la Nation ) . Il débute sa carrière dans  l’armée de terre en rejoignant l’infanterie en 1975, au 2 Groupe de Chasseurs en Allemagne. Ensuite, il est affecté successivement dans différents régiments:  150éme Régiment d’Infanterie, 151éme Régiment d’Infanterie, 1er Régiment de Chasseurs, 1er Régiment de Chasseurs d’Afrique, 1-11 Régiment de Cuirassiers, 4éme Régiment de Dragons.

Au cours de parcours intense, il participera à  différents théâtres d’opérations extérieures , Afrique, Afghanistan, Ex-Yougoslavie.Il achève sa carrière par deux mandats de deux ans en qualité de Président des Sous-Officiers.

Passionné par les mots et le dessin, il conjugue avec une grande  sensibilité  et subtilité ces deux modes d’expression pour soutenir  ses frères d’armes et leurs proches.

Notre camarade a également réalisé des ouvrages contenant ses croquis et poèmes.

Dans les yeux du soldat armed

 

Dans les yeux du soldat

Si un jour des questions te perturbent la tête
Que tu voudrais savoir, ce que c’est qu’un soldat
Regarde dans ses yeux et là tu comprendras
Tu verras la famille, mais pas comme tu la vois
Certes il y a ses proches, un peu comme toi et moi
Mais il y a la famille, que toi tu ne connais pas
Il y a la grande famille, celle qui le soutient, avec qui il combat
Celle qui soutient ses proches, quand il est loin là- bas
Tu verras un drapeau, comme tu ne l’as jamais vu
Un drapeau gigantesque, immense qui flotte au vent
Avec un bleu puissant, qui pâlit l’océan
Avec un blanc si blanc, voire éblouissant
Avec un rouge sang, d’un vif pénétrant
Alors regarde mieux, dans les yeux d’un soldat
Tu y verras des milliers d’étoiles en braise
Quand il entend la marseillaise
Tu y verras des mots gravés, au fond de ses pensées
Fierté d’être un soldat, qui se bat pour ta liberté
Respect cher à son cœur
Et qui ne pardonne pas, qu’on s’attaque aux valeurs
Pour lesquelles il combat
Tu y verras, frères d’armes gravé au fond là- bas
Un mot qui t’interpelle, une valeur qu’on gagne au combat
Oui tu y verras tout ça, dans les yeux d’un soldat
Et si par mégarde, tu tombes sur lui le jour où il est terne
Tu y verras le beau drapeau en berne
Pour que tu n’oublies pas, que certains sont morts pour toi
Si tu vois des larmes, couler dans les yeux du soldat
C’est qu’il a vu des choses atroces, que tu ne connais pas
Mais ne t’inquiète pas, il ne te les dira pas
Il garde ce mal en lui, enfoui au fond de soi
Quand tu te retireras, du regard du soldat
Et si après tout ça, tu ne sais toujours pas
Si tu n’as pas perçu, la valeur d’un soldat
Je n’ai rien à te dire, je ne te comprends pas
Passe alors ton chemin, tu ne mérites pas
D’avoir regardé, dans les yeux du soldat

Jean-Louis Martinez

MARTINEZ Jean-Louis

 

Source : Amée-Média

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.