Cycle dynastique chinois : nous arrivons en zone rouge.

ntroduction

Chers lecteurs, le temps de « philosopher » est révolu. Nous vivons actuellement et c’est tant mieux, le temps de l’apocalypse, c’est-à-dire, celui du dévoilement. Dans cette confusion apparente, les masques tombent, la vérité apparait au grand jour. Cette excellente nouvelle est la révélation que notre destin NOUS appartient. Il est temps, pour chacun de nous, de contribuer activement au futur de l’humanité.

Par « confort intellectuel », certains d’entre nous s’enfoncent dans leur avilissement et deviennent totalement soumis à ceux qui s’autorisent à manipuler la nature, les animaux et maintenant nos propres gènes. Il est temps de reprendre confiance en l’Être que nous sommes vraiment et d’agir individuellement, pour construire collectivement le merveilleux monde de demain.

L’objectif de ce blog, qui traite de « l’écume des choses », est de vous y aider. Si vous désirez être pleinement acteur de « l’ardente obligation » de changer vraiment ce monde, abonnez-vous aux « Rendez-vous d’Hubert ». En plus de bénéficier de solutions pratiques pour traverser avec profit la période actuelle, ce sera votre manière de m’aider très concrètement, à poursuivre mon travail et améliorer sa qualité.

CE QUE L’ON VOIT :

le 26 novembre dernier a été signé par Emmanuel MACRON, et le Premier ministre italien, Mario DRAGHI, un traité de coopération renforcée dit « Traité du Quirinal ». Il comprend des dispositions de coopération industrielle et de Défense qui montrent que ces deux pays entendent être le moteur de l’Union européenne, après le départ de la chancelière allemande Angela Merkel.

CE QUE L’ON NE VOIT PAS :

Connaissez-vous « le cycle dynastique de la chine » ? Luo GUANZHONG est un écrivain chinois de l’époque de la dynastie Ming (1330-1400). Il a, entre autres ouvrages, écrit une œuvre épique populaire contenant des éléments précis de morale et de stratégie : « L’histoire des Trois Royaumes ».

Il y développe une théorie selon laquelle le destin de chaque nation est gravé dans les étoiles et que les humains sont très limités dans leur capacité d’affecter le grand flux de l’histoire. Il croit aussi que si les gens sont droits et vertueux, ils sont capables d’accomplir des choses extraordinaires, laissant un héritage brillant, transcendant les âges.

L’œuvre décrit la nature changeante des dynasties chinoises, dont l’ascension et la chute suivent un modèle connu comme étant « le cycle dynastique ».

Dans le prolongement de cette théorie, Pierre LESCAUDRON et Laura KNIGHT-JADCZYK développent un raisonnement parfaitement étayé tendant à démontrer une relation entre « la folie des peuples » (corruption, guerres, mensonges…) et des changements terrestres très significatifs, dont les abonnés aux « Rendez-vous d’Hubert » sont depuis longtemps parfaitement informés.

Voyons si… par le plus curieux des hasards… nous ne serions pas dans « la zone rouge » du cycle dynastique chinois.

Pour ce qui est du « traité du Quirinal », il acte la fin du « couple franco-allemand » et donc, le retour de la séculaire rivalité entre ces deux pays. La montée en puissance « des pays du club Med » pourrait bien annoncer la fin de l’Union européenne et une source supplémentaire de troubles économico-politiques.

Comme je l’avais relevé le 26 janvier 2019, à propos du traité d’Aix-la-Chapelle, le Comité de coopération frontalière prévu à l’article 10 du traité du Quirinal, sape un peu plus le caractère unitaire constitutionnel de notre république. Quant à l’article 2, il livre encore davantage notre armée, avec sa dissuasion nucléaire, à l’OTAN.

Cette même OTAN qui poursuit les provocations continuelles avec les USA, à l’encontre de la Russie, qui heureusement garde son sang-froid. Tout cela est de nature à provoquer un conflit armé sur le continent européen.

En matière de mensonges et de corruption, la véritable production « hollywoodienne » organisée par les Antifas, les médias et la police pour mettre en scène une fausse émeute à Bruxelles le 23 janvier 2022 est un modèle du genre. Cela a permis de stigmatiser les manifestants pacifistes qui réclamaient simplement la fin des mesures attentatoires aux libertés.

Plus subtil, mais tout aussi dangereux, la création du fichier « DataJust » par le décret 2020-356 du 27 mars 2020 (pendant le confinement). Celui-ci autorise le ministre de la Justice à mettre en œuvre, pour une durée de deux ans, un traitement automatisé de données à caractère personnel. Sa finalité est le développement d’un algorithme destiné à permettre l’évaluation rétrospective et prospective des préjudices corporels.

La commission nationale informatique et liberté (CNIL) s’est inquiétée de la formulation « vague » de la finalité de ce fichier. Malgré cela et des contestations, le Conseil d’État a validé l’expérimentation. Surprenant, non ? Quoique… ce même Conseil d’État ne trouve rien à redire contre le « pass vaccinal », ou mieux, propose de limiter le champ de la responsabilité pénale du monde politique en temps de crise !!!

Pour ce qui est des « catastrophes naturelles » mentionnées dans « le cycle », force est de constater qu’en ce moment, elles se multiplient dans le monde entier. De plus, j’écrivais le 29 décembre 2019 :

 « J’ai la profonde intuition qu’un cataclysme naturel majeur est devant nous. Je ne saurais vous dire précisément quoi ni quand, mais je ressens avec force que cela va arriver et qu’il est nécessaire de s’y préparer. Je pressens même que c’est ce type d’événement qui contraindra l’homme à revenir à ses sentiments naturels d’amour et d’altruisme.

Il me semble donc particulièrement judicieux de se préparer, prioritairement sur le plan psychologique, car cela permet d’éviter la sidération au moment où il faut faire appel à toutes ses forces pour fuir le danger. Croyez-en mon expérience de sapeur-pompier ».

Il ne manque que la guerre civile pour que la phase du cycle soit réalisée. Là encore, j’anticipe depuis longtemps qu’elle va, hélas, prochainement survenir.

J’assume totalement ces propos, au risque d’être traité de pessimiste, voire de complotiste, sachant parfaitement que seulement quelques mois séparent le qualificatif de « complotiste » de celui de « lanceur d’alerte ». Les lecteurs assidus de ce blog savent parfaitement que je ne suis pas là pour vous faire peur, mais pour vous préparer. En effet, c’est en sachant les choses qu’on peut mieux les gérer. Merci qui ?

CE QUE VOIT ALEX ANDRIN :

Dans ce monde, ici-bas, règne l’impermanent.
Il nous faut reconnaitre que tout est cyclique.
Voilà pourquoi, nous devons être prévoyants.
Et ne plus faire confiance à tous ces politiques.
C’est à nous maintenant de penser « au plan B ».
Avant qu’il soit trop tard pour le réaliser.
Gardez confiance, je vous aime et vous salue.

Source : Sérénité Patrimoniale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.