Covid-19 : l’Angleterre renonce à mettre en place l’obligation vaccinale pour les soignants du secteur public

Cette règle devait entrer en vigueur en avril. Le gouvernement justifie son abandon par l’essor du variant Omicron et sa moindre gravité.

L’obligation vaccinale qui devait entrer en vigueur en avril pour les soignants du service public de santé en Angleterre est abandonnée, a annoncé le gouvernement britannique mardi 1er mars. Le ministre de la Santé Sajid Javid a justifié ce choix par la couverture vaccinale anglaise et la moindre gravité du variant Omicron.

Le gouvernement avait annoncé dès novembre que la vaccination contre le Covid-19 deviendrait obligatoire pour ces soignants, mais seulement en avril, expliquant vouloir éviter de fragiliser les hôpitaux durant l’hiver.

Obligation bientôt levée pour les employés des Ehpad

Quand la décision initiale a été prise, « le variant Delta était dominant », a expliqué mardi Sajid Javid dans un communiqué. « Il a depuis été remplacé par Omicron qui est moins grave, avec un pourcentage de personnes ayant besoin de soins d’urgence ou d’admission à l’hôpital qui a été divisé par deux par rapport au variant Delta ».

Selon lui, « avec une population mieux vaccinée et des taux d’admission à l’hôpital plus faibles, c’était la bonne chose à faire que d’étudier de nouveau » la décision, rejetée par 90% des 90 000 participants à une consultation publique sur le sujet.

Le ministre a toutefois souligné la « responsabilité professionnelle » des soignants à se faire vacciner. Les employés des maisons de retraite en Angleterre étaient, eux, déjà concernés par une obligation vaccinale. Elle ne s’appliquera plus à partir du 15 mars.

L’Angleterre a déjà levé la majorité des restrictions encore en vigueur dans le pays, dont la fin de l’isolement obligatoire pour les cas positifs.

Source : FranceTV Info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.