Coronavirus : Edouard Philippe fait appel à un ancien patron de la gendarmerie pour l’aider dans la gestion de crise

Le général Richard Lizurey est chargé d’évaluer l’organisation interministérielle de la gestion de crise du Covid-19.

7069cea_16855-pilpxz.0x1niLe général Richard Lizurey lors de la deuxième phase d’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des Landes (Loire-Atlantique), le 17 mai 2018. GUILLAUME SOUVANT / AFP

 

Rien de tel qu’un militaire pour remettre un peu d’ordre dans l’organisation du travail gouvernemental. Selon les informations du Monde, le général Richard Lizurey, ancien directeur général de la gendarmerie nationale entre 2016 et 2019, dispose depuis près d’une semaine d’un bureau à Matignon, où Edouard Philippe l’a chargé notamment d’une mission d’évaluation de l’organisation interministérielle de la gestion de crise du Covid-19. « Il nous aide à avoir un regard extérieur sur le fonctionnement des cellules de crise, confirme un proche du premier ministre, une forme de contrôle qualité de nos décisions. »

Richard Lizurey a commencé par se rendre sur tous les lieux de gestion de crise, que ce soit le centre opérationnel de régulation et de réponse aux urgences sanitaires et sociales, au ministère de la santé, ou le centre interministériel de crise, installé au ministère de l’intérieur. Il assiste à leurs réunions – de niveau ministériel ou dirigées par le directeur de cabinet de M. Philippe, Benoît Ribadeau-Dumas – et est aussi appelé à s’exprimer dans le cadre du conseil de défense présidé par Emmanuel Macron.

« Très bon en gestion de crise »

M. Lizurey est par ailleurs chargé de faire « le lien entre le national et le local », selon Matignon, en faisant le tour en particulier des préfectures et des agences régionales de santé (ARS). Des prises de contact ont déjà été effectuées en ce sens. « Il est très bon en gestion de crise », assure un proche d’Edouard Philippe.

Agé de 61 ans, Richard Lizurey – qui a servi notamment en Haute-Garonne au moment de l’explosion de l’usine AZF à Toulouse, en 2001, et a conduit comme patron de la gendarmerie l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), en 2018 – n’est pas un inconnu des palais de la République. Il a été conseiller de deux ministres de l’intérieur sous la présidence de Nicolas Sarkozy, Brice Hortefeux puis Claude Guéant, entre 2009 et 2012 ; il était chargé de la sécurité pour le premier, puis de la police pour le second.

Lire la suite : Le Monde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.