Contrôlé à bord d’une voiture volée dans l’Eure : le gendarme tire, le suspect toujours en fuite

Info Normandie-actu. Le 12 décembre 2016, un homme a forcé un contrôle de gendarmerie, dans l’Eure, forçant le militaire à tirer. Il est toujours recherché

Un véhicule a pris la fuite après s'être soustrait à un contrôle et avoir foncé sur les gendarmes, dans l'Eure. (photo d'illustration : Facebook/cc/Gendarmerie de l'Eure)
Un véhicule a pris la fuite après s’être soustrait à un contrôle et avoir foncé sur les gendarmes, dans l’Eure. (photo d’illustration : Facebook/cc/Gendarmerie de l’Eure)

C’est une information Normandie-actu. Lundi 12 décembre 2016, le conducteur d’un véhicule a foncé sur des gendarmes qui tentaient de le contrôler dans le secteur de Louviers, dans l’Eure. Les faits se sont déroulés à Acquigny.

Un véhicule volé repéré

Tout a commencé lundi 12 décembre 2016 vers 13h40, lorsqu’une patrouille de gendarmerie a repéré un véhicule signalé volé depuis la veille, dimanche 11 décembre 2016. Le véhicule repéré à Acquigny, les gendarmes se rendent sur place et patientent pour intercepter le voleur présumé.

C’est alors qu’un individu monte dans la voiture volée, mais lorsque les gendarmes se portent à sa hauteur et le somment de descendre du véhicule, celui-ci démarre en trombe et frôle un des militaires qui fait usage de son arme une seule fois. Le conducteur réussit à prendre la fuite.

Le gendarme hors de cause

Un vaste plan de recherches a été mis en place pour tenter de retrouver le conducteur. Le véhicule a été finalement repéré dans la journée de lundi à Heudreville-sur-Eure. Des recherches d’indices par la cellule d’identification criminelle (CIC) d’Evreux ont eu lieu dans la soirée.

La gendarmerie de Louviers a ouvert une enquête et la Section de Recherches de Rouen a quant à elle été chargée d’établir dans quelles circonstances le gendarme a dû faire usage de son arme. Suite à cette enquête, le gendarme a été mis hors de cause et l’affaire classée sans suite. Le fuyard, lui, était toujours activement recherché mardi 13 décembre, dans la matinée.

Source : Normandie actu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.