Constatation et comparaison entre une manif islamiste et une manif… Gilets Jaune

l’Amalgame est obligatoire et fusionnel entre casseurs et … casseurs  (Merci, M’sieur Castagnette !)

Capture d’écran 2019-11-12 à 11.49.13 des Casseurs !

Capture d’écran 2019-11-12 à 11.49.26des casseurs ???

Ça nous change du « pas d’amalgame » habituel quand l’Islam est malencontreusement mis en cause. Non ?

Étonnante à plus d’un titre, cette manif islamo-laïque du 10 novembre.
D’innombrables républicains « non musulmans » y ont participé massivement mais pas naïvement, si l’on en croit Messire Mélenchon qui en défenseur de la laïcité l’a qualifiée de « marche d’unité républicaine des Français »,  ajoutant  « Nous n’aimons pas que la religion vienne nous diviser. » ( il aurait du ajouter « la laïcité, c’est moi !  » )
Voilà qui est envoyé. Et PAN, dans les dents des pisse-froid dans mon genre ! Qu’ils se le tiennent pour dit.
Si j’ose ainsi m’exprimer, les Frères Musulmans, eux,  sont aux anges. Ils n’en demandaient pas tant.
 « En même temps » comme dit Éole, force est de constater que ce 10 novembre, il n’y a eu aucun débordement, ni vitrines  ni  abribus  détruits, ni incendies ni pillages. Personne n’a même castagné les forces de l’ordre.  Un miracle !
Pas d’amalgame possible entre casseurs et défenseurs de la laïcité puisqu’il n’y eu point de désordres.
Concernant les   Gilets Jaunes,  c’est une autre affaire ….
Depuis un an, chaque samedi, les   Gilets Jaunes   (si l’on en croit Castagnette) cassent, pillent, incendie à la mode Attila. D’où le désintérêt progressif de nos concitoyens pour cette révolte pourtant populaire avant que sévissent les casseurs.
A l’opposé de cette version officielle, une autre à l’outrecuidance d’insinuer que les « violences » seraient le fait des black blocs, façon antifas et autres anarchistes, qui se déguiseraient en jaune.
Pour mémoire, j’ai le gilet sur le dos, je suis Gilets Jaune. Je le troque sur place pour un attirail tout noir, constitue une meute avec mes potes et me voilà black bloc qui casse, pille et incendie.  Je remets le paletot jaune et je me fonds illico dans la masse des protestataires jaunes qui en restent bouche bée.
Cache cache efficace de p’tits gars qui font porter à d’autres la responsabilité de leurs exactions. De la lâcheté pur jus, mais la politique, que voulez vous … !
Qui sont ces foireux qui, ne fonctionnant qu’en hordes, ont mis à mal la popularité des Gilets Jaunes et fait quasiment capoter le mouvement ?
Si vous préférez :  pour qui roulent ces troupeaux noirs de pleutres masqués ?

« On ne sait pas  » …  (ah, bon ? …)   (***)

Si vous vous posez la question « mais où veut il en venir ?  »  vous devriez relire  Candide  de Voltaire ! ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Candide )

Ne réfléchissez vous pas sur le fait avéré que cette manif purement laïque (*) n’a été accompagnée d’aucun « débordement » alors que celles des Gilets Jaunes le sont systématiquement dans les grandes villes ?

Non, pas de questions … êtes vous sûrs de vous ou seulement sourds-muets-aveugles  ?
Au fait, le 13 novembre, les Frères Musulmans du CCIF et leurs copains enamourés (**)
seront ils présents pour fêter dignement, sans faire la bombe, l’anniversaire du Bataclan
à la sauce « marche d’unité républicaine des Français » ?
Ben, évidemment, … quelle question idiote !
S’ils sont là, les casseurs regarderont la télé.
(*) c’est rigolo, mais quand les cathos descendent dans la rue, les casseurs aussi …
(**) serait-ce les mêmes qui militent hardiment pour l’importation d’esclaves provenant essentiellement d’Afrique afin de satisfaire les besoins de main-d’oeuvre quasi gratuite ? (ménon-ménon : l’accueil des « migrants », c’est pour la défense « des droits de l’homme », pas pour sur-exploiter les pauvres bougres ! ).
(***)  vous n’avez vraiment pas d’idées sur la question ? C’est grave !
Source : lauzunais en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.