Confinement. Une amende de 135 euros pour avoir fait des courses à cinq km de chez elle dans le Gard

Une habitante du Gard affirme avoir reçu une amende de 135 euros pour avoir fait des courses à cinq kilomètres de chez elle, une distance trop grande selon la policière qui l’a verbalisée. La contrevenante a déposé un recours au commissariat.

La femme affirme avoir présenté une attestation de déplacement dérogatoire (photo d'illustration).
La femme affirme avoir présenté une attestation de déplacement dérogatoire (photo d’illustration). | JOEL LE GALL / OUEST-FRANCE
Elle a déposé un recours au commissariat devant une situation qu’elle juge injuste. Une femme affirme avoir été verbalisée, le 3 avril dernier dans le Gard, pour avoir fait des courses trop loin chez elle en période de confinement, raconte France Bleu Gard Lozère, ce mardi.

Cette habitante de Milhaud s’était rendue ce jour-là à cinq kilomètres de son domicile au Mas des agriculteurs à Nîmes, pour acheter des fruits et des légumes. Elle a alors été contrôlée par une policière et a reçu une amende de 135 euros.

Elle avait une attestation sur elle

La contrevenante explique qu’elle avait bien une attestation sur elle et qu’elle aurait tenté de convaincre l’agente de police. « Elle m’a expliqué que je n’avais rien à faire sur Nîmes, que je devais me fournir dans les grandes surfaces de Milhaud. Pourtant, il y a des habitants de tout le département qui viennent au Mas », souligne la jeune femme auprès de France Bleu.

Celle-ci déplore le discours contradictoire des autorités qui encouragent les citoyens à continuer de se fournir auprès des commerçants locaux. « Payer une amende quand c’est justifié, pas de problème. Mais nous, on respecte le confinement, on ne fait pas de bêtises, on sort tous les 10 jours pour faire les courses et c’est tout », conclut-elle.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.