Communiqué de presse de l’Association Stéphane Lamart

Communiqué de presse

10 mois de prison avec sursis pour avoir jeté le chat de son voisin du quatrième étage

L’association Stéphane LAMART « Pour la défense des droits des animaux », reconnue d’utilité publique » s’est constituée partie civile dans une affaire d’actes de cruauté dans laquelle un homme a jeté le chat de son voisin du quatrième étage d’un immeuble dans le 19ème arrondissement de Paris. L’audience s’est déroulée le 4 avril 2022 à 9h devant le Tribunal Correctionnel de Paris. 

Les faits se sont déroulés le 26 avril 2021 en fin de journée où des résidents d’un immeuble parisien ont assisté à une terrible scène. Un homme, accompagné de sa fille a constaté que leur voisin était en train de jeter un chat, vivant, par la fenêtre du quatrième étage. Face à une telle scène, les témoins ont immédiatement appelé la police qui s’est transportée sur les lieux. 

Malheureusement, à leur arrivée, il était déjà trop tard, les policiers ont retrouvé le corps du chat, dans un état critique, gisant sur le sol. L’animal a tout de suite été emmené aux urgences vétérinaires, mais il n’a pas survécu à ses multiples blessures. Le chat appartenait à un voisin qui était absent au moment des faits.

Alors qu’il était en état d’ébriété, l’individu a été interpellé dans le hall du bâtiment, rapidement après les faits. Par la suite, il a été placé en garde à vue au commissariat du 19ème arrondissement. 

Maître Patrice Grillon, avocat de l’association a plaidé le 4 avril à 9h devant le tribunal correctionnel de Paris. 

Le prévenu était présent et assisté d’un avocat.

Le tribunal l’a déclaré coupable d’acte de cruauté et en répression, il a été condamné à 10 mois de prison avec sursis probatoire avec obligations de soins et à l’interdiction définitive de détenir des animaux. 

Sur les intérêts civils, il devra verser la somme de 600 € de dommages et intérêts et 800 € au titre des frais judiciaires à l’association Stéphane LAMART.

Photo d’illustration Pixabay.

Dossier de Presse de l »Association

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.