Civitas dépose un recours contre une directive officielle interdisant aux gendarmes de critiquer, même en privé, la vaccination obligatoire, le président de la république et le gouvernement

Le régime vient de pondre une directive (voir les six pages en bas de l’article) destinée à museler ses gendarmes. Jusqu’il y a peu, ceux-ci faisaient partie des privilégiés, avec les policiers, auxquels Macron et son gouvernement promettaient d’échapper à la vaccination obligatoire et au passe sanitaire.

Les pompiers ayant souligné l’incohérence d’obliger soignants et pompiers à servir de cobayes à une expérimentation vaccinale obligatoire tout en exemptant les services de l’ordre transformés en garde prétorienne de Jupiter Macron, le régime a changé son fusil d’épaule et décidé d’imposer la vaccination obligatoire aux gendarmes.

Mais un vent favorable nous a fait parvenir un document saisissant. Il s’agit d’une directive officielle, sous forme de questions/réponses, à l’attention des échelons territoriaux de commandement et des personnels militaires de la gendarmerie relative à la vaccination des militaires de la gendarmerie. Il y est question des sanctions à l’égard des gendarmes refusant de se faire “vacciner” (c’est-à-dire de participer comme cobayes à une pseudo vaccination expérimentale). Mais il y est aussi question des “mesures à prendre à l’égard des gendarmes exprimant une opinion opposée à la vaccination” qui encourant une sanction disciplinaire et même une suspension de fonction. Des sanctions sont également prévues contre ceux qui critiqueraient, même en privé, le président de la république et le gouvernement !

Si les termes de ce document émanaient de la Russie, de la Hongrie ou de la Pologne, nul doute que M. Macron et son gouvernement seraient parmi les premiers à le dénoncer, avant que les médias ne suivent. Mais ce document émane bel et bien de cette république qui se targue de donner à la terre entière des leçons de droits de l’homme.

La Cellule juridique de Civitas a déjà rédigé un recours contre cette directive, a annoncé ce matin Civitas sur Telegram et Facebook.

Source : Médias Presse Infos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.