Citations pour ouvrir pleinement nos yeux et notre cœur.

Introduction

Si nous sommes pris par les « élites » pour les « idiots » que nous sommes devenus, c’est à nous seuls qu’il appartient de ne pas le rester.

Chers nouveaux lecteurs, permettez-moi, en quelques lignes, de « planter le décor ». Pour les plus anciens, vous pouvez passer directement au sujet du jour.

Les évènements que nous subissons et que nous allons encore subir sont annoncés sur ce blog, depuis 2012. Je n’utilise pas de boule de cristal, mais je collecte et recoupe énormément d’informations. Cela me permet d’extraire les plus pertinentes. Ce recul m’amène à formuler des anticipations cohérentes.

Accéder à une masse d’informations souvent payantes, les vérifier, les trier, prends beaucoup de temps. Dans la vie, il n’y a pas de repas gratuit. Mon travail de lanceur d’alertes à un coût et donc un prix. J’offre gratuitement à un large public, un grand nombre de billets qui traitent de l’écume des choses. Pour m’aider à poursuivre ce travail, je ne demande pas de dons et n’ouvre pas de « cagnotte ».

Si vous êtes prêts à regarder en face une réalité, parfois dérangeante, mais toujours porteuse d’espoir, abonnez-vous aux « Rendez-vous d’Hubert ». En plus de bénéficier de solutions pratiques pour affronter sereinement la période compliquée qui est devant nous, ce sera votre manière de m’aider concrètement à améliorer la qualité de mon travail.

Sujet du jour : Merci à ceux qui nous transmettent ainsi un peu de leur sagesse.

Alors qu’habituellement, je termine mes billets par une citation en rapport avec ce que j’ai écrit, aujourd’hui, ce billet est constitué de sept citations. Je commence avec celle-ci :

« Nous savons qu’ils mentent, ils savent aussi qu’ils mentent, ils savent que nous savons qu’ils mentent,

nous savons aussi qu’ils savent que nous savons, et pourtant ils continuent à mentir »

(Alexandre Soljenitsyne)

Elle sert de fil conducteur à la bande-annonce du film « Primum non nocere » qui sortira officiellement exactement un an après l’instructif et éclairant film « Hold-up », qui date du 11 novembre 2020. Il est l’œuvre d’un collectif d’anciens journalistes de grands médias (TF1, France Télévision et Canal +).

Son titre est particulièrement évocateur : Il signifie « d’abord, ne pas nuire ». Tout comme « Hold-up », il dénonce les dérives et conséquences de cette « pseudo crise sanitaire ». En voici la bande-annonce. Sauvegardez-la précieusement.

Les six citations suivantes sont classées par étapes, celles qui sont devant nous :

D’abord, nous subissons :

« L’individu est handicapé de se retrouver face à une conspiration si monstrueuse

qu’il ne peut croire qu’elle existe »

(John Edgard Hoover)

Puis, nous nous ressaisissons :

« Personne ne peut nous sauver, à part nous-même.

Personne ne peut et ne le fera pour nous.

Nous devons nous même marcher dans notre propre voie »

(Siddharta Gautama – Bouddha)

Cela étant, nous agissons :

« Je ne m’en irai pas en silence. Je ne me soumettrai pas.

Je ne me retournerai pas. Je ne me conformerai pas. Je ne me coucherai pas. Je ne me tairai pas.

Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire : Ce n’est pas de subir la loi du mensonge triomphant »

(Jean Jaurès)

En conséquence, nous gagnons :

« Tout au long de l’histoire de l’humanité, il y a eu des meurtriers et des tyrans.

Bien qu’il puisse sembler momentanément qu’ils aient le dessus, ils sont toujours tombés ».

(Mahatma Gandhi)

Enfin, nous vivons :

« On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux »

(Antoine de Saint-Exupéry)

« Le corps de l’homme est bien petit par rapport à l’esprit qui l’habite »

(Proverbe africain)

Puissent ces quelques citations, nous encourager à être un peu plus chaque jour, qui nous sommes vraiment, pour le plus grand bien de tous et en harmonie avec l’univers.

Chers lecteurs, je vous aime et vous salue.

Source : Sérénité Patrimoniale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.