Centenaire 14-18 : le tocsin sonnera vendredi comme pour la “mobilisation générale”

Centenaire 14-18 : le tocsin sonnera vendredi comme pour la "mobilisation générale"

I l y a cent ans, le 1er août 1914 à la même heure, tous les clochers de France sonnaient le tocsin et les Français découvraient sur la porte des mairies l’ordre de “mobilisation générale”. La guerre de 1914 débutait.

Le gouvernement invite les maires de toutes les communes de France à faire sonner le tocsin ce vendredi 1er août à 16 h 00, pour commémorer le centenaire de la “mobilisation générale” d’août 1914 et le début de la Première Guerre mondiale. Il y a cent ans, le 1er août 1914 à la même heure, tous les clochers de France sonnaient le tocsin et les Français découvraient sur la porte des mairies l’ordre de “mobilisation générale” invitant notamment trois millions de réservistes à rejoindre dès le lendemain les 800 000 soldats en service actif.

Commémorer la Grande Guerre “dans chaque commune, chaque famille, chaque foyer

Deux jours après, l’Allemagne déclarait la guerre à la France et débutait le premier conflit mondial, au cours duquel 8,5 millions de Français seront mobilisés de 1914 à 1918. Kader Arif, secrétaire d’Etat aux Anciens combattants et à la mémoire, “encourage donc tous les maires à s’associer à cette commémoration, en faisant retentir les cloches dans leurs communes à 16 h 00 le 1er août prochain”. Dans une circulaire, le ministère de l’Intérieur rappelle lundi que la compétence en la matière revient aux communes.

Les maires pourront donc célébrer le centenaire “en faisant retentir les cloches des édifices publics de leur ressort” vendredi 1er août, “selon les modalités qui paraîtront localement adaptées” et “sur la base du volontariat”. Il s’agit, selon Kader Arif, de commémorer la Grande Guerre “dans chaque commune, chaque famille, chaque foyer, en y associant le plus grand nombre de Français, pour un Centenaire de cohésion et d’unité nationale”.

Source : Midi Libre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *