Cédric Lambert quitte la tête de la compagnie de gendarmerie

Mercredi soir à la sous-préfecture

Le colonel Daniel, le sous-préfet Lanoye, la procureur Cabot-Chaumeton et le Cdt Cédric Lambert./Photo DDM
Le colonel Daniel, le sous-préfet Lanoye, la procureur Cabot-Chaumeton et le Cdt Cédric Lambert./Photo DDM

Après quatre années à la tête de la compagnie de gendarmerie de Castelsarrasin, le commandant Cédric Lambert a fait ses adieux, mercredi soir à la sous-préfecture en présence de la procureur de la République, Alix Cabot-Chaumeton, du colonel Christophe Daniel et du sous-préfet Sébastien Lanoye (1). «Après deux commandements de compagnie (en Corse et à Castelsarrasin), vous allez pouvoir découvrir une autre facette de votre métier d’officier en gagnant un poste au sein de l’état-major de zone» indiquait le patron du groupement de gendarmerie de Tarn-et-Garonne. Cédric Lambert qui souhaitait, en effet, rejoindre sa famille installée depuis un an à Bordeaux, prendra au 1er août un poste au sein des ressources humaines (RH) en charge des sous-officiers. Un nouveau poste, plus administratif, qui l’épargnera désormais de gérer la communication avec la presse, une mission importante pour tout commandant de compagnie où chacun n’excelle pas, en effet, de la même manière, ni avec la même célérité. Avec humour le colonel Daniel dont on connaît l’intérêt pour l’ovalie, ne manquait pas aussi de regretter le désintérêt de son subordonné pour la discipline : «je dois dire que la seule chose que j’ai eue à regretter durant votre commandement, c’est que nous ne partagions pas la même passion pour le rugby… et vous savez qu’il n’est jamais bon de pas le partager avec son commandement de groupement (rires)». Dans ce concert d’unanimité et d’éloges comme le veut la coutume, S. Lanoye, ne manquait pas de louer la «loyauté» de l’officier tout comme la procureur qui insistait son engagement pour lutter contre la délinquance notamment sur le secteur de Moissac. De son côté, Cédric Lambert qui ne cachait pas sa satisfaction de pouvoir rejoindre son épouse et ses deux fils, n’oubliait pas de remercier ses anciens adjoints les capitaines Robert Salas et Jean-Jacques Benattar, partis en retraite, et l’actuel le lieutenant Rémi Ruiz. Ce dernier assurera l’intérim jusqu’au 1er août avant l’arrivée du nouveau patron de la compagnie, le capitaine Didier Protois qui arrive de Franche-Comté après avoir été dans une section de recherche (SR) et dirigé en second le GIR de Besançon. Une riche expérience judiciaire qui devrait être bénéfique pour l’ensemble de la compagnie. En attendant, bon vent, commandant Lambert !

(1) Étaient également présents de nombreux maires de la circonscription dont le premier édile honoraire de Castelsarrasin Bernard Dagen, des commandants de brigades, le Cdt de police Éric Mareschal, le colonel Francis Contamin et d‘anciens collègues tel son second Jean-Jacques Benattar, ou encore le major Jean-Claude Ramos.

Source : La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.