Castaner inaugure une cellule “alerte prévention suicide” chez les policiers

0d4c5f76680185c72654138f2fbac

Cette cellule doit mener à bien le plan d’action développé par Gérard Collomb, mais aussi faire des propositions à l’Intérieur afin de lutter contre la recrudescence de suicides au sein des forces de l’ordre.

Comment endiguer la vague de suicides qui frappe cette année les forces de l’ordre? En 2018, plus de 30 policiers ont mis fin à leurs jours. Fin avril 2019, ils sont déjà 29 à s’être donné la mort.

Le 12 avril dernier, Christophe Castaner avait annoncé la création d’une “cellule alerte prévention suicide”, afin d’accélérer le plan lancé l’année dernière par Gérard Collomb.

Signaler les risques et accompagner

Inaugurée ce lundi, elle devra non seulement mener à bien ce plan d’action, mais aussi faire des propositions au ministre de l’Intérieur. A sa tête, Noémie Angel, inspectrice générale de l’administration et sous-directrice de la prévention, de l’accompagnement et du soutien, épaulée par le médecin-psychiatre Jean-Louis Terra et un officier de police, précisent Les Jours.

Une ligne téléphonique de soutien psychologique existait déjà. A partir de juin, elle sera désormais disponible 24H/24, 7 jours sur 7, note Libération. Elle permettra de signaler les risques, accompagner les policiers appelant à l’aide et les mettre en relation avec des personnes en mesure de les aider.

Les objectifs sont nombreux, le suicide pouvant résulter de multiples causes émanant de multiples sphères de vie. Cette cellule vise entre autres à faciliter l’appel à l’aide, sachant qu’un service de soutien psychologique opérationnel (SSPO) existe déjà depuis 1996, et sensibiliser la hiérarchie afin d’identifier les personnes fragilisées et de les accompagner.

Source : BFMTV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *