Brigade de gendarmerie : du mouvement.

P1110015-800.jpg

Arrivé en juin dernier sur Bedous, l’adjudant Sylvain Dehoulle, a été promu adjudant-chef le 1er octobre dernier.

  • Le sous-officier dirige la brigade de Bedous sous l’autorité de l’adjudant-Chef Jean-Philippe Lefebvre qui assure la direction de la Communauté de Brigade Aramits et Bedous composé de 14 gendarmes.

La brigade de Bedous a ses effectifs quasiment complets avec la présence de jeunes gendarmes, à l’image de Fabien Accary, qui partage son temps entre Aramits et Bedous. Arrivé en août, le jeune sous-officier de 24 ans est sur son premier poste de terrain après l’école de sous-officiers. Il l’avait intégré après une première expérience de gendarme-adjoint en Martinique.

Le quinquagénaire, l’adjudant-chef Dehoulle, a déjà une solide expérience dans la région Aquitaine avec plusieurs postes urbains et ruraux après sa sortie de l’école de gendarmerie de Montluçon.

  • Il a découvert une vallée relativement calme, constatant que les principales activités de surveillance portent sur la surveillance de la RN134 et le tunnel.
  • Mais également un regard sur tout ce qui pourrait porter à l’ordre public et la sécurité, en suivant entre autres les mouvements “d’itinérants”.
  • Et à titre personnel, il avoue avoir été agréablement surpris de l’accueil de la population “ici, les gens nous disent “bonjour”, ailleurs, soit il n’y a rien, soit ce sont des injures“.

Une intégration nécessaire pour le sous-officier qui souhaite que la gendarmerie soit bien repérée : une des raisons pour laquelle, la brigade sera représentée cette année encore lors du Forum des Métiers proposé par le Collège d’Aspe pour l’information des jeunes et de leurs familles en décembre prochain.

Source : La République des Pyrénnées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *