Brest. Ivre, il tente de “violer” une voiture de gendarmerie

L’exploit de ce Landernéen a provoqué l’hilarité du tribunal correctionnel, ce vendredi.

L’exploit de ce Landernéen a provoqué l’hilarité du tribunal correctionnel, ce vendredi. | Crédit photo : Ouest-France

L’exploit de ce Landernéen a provoqué l’hilarité du tribunal correctionnel, ce vendredi. La victime : une voiture de gendarmes qui a manqué d’être souillée.

Durant le festival Afrik’O’Bendy de Logonna-Daoulas, le 27 juillet à 1 h 15, des gendarmes en stationnement assurent l’ordre lorsqu’un homme de 22 ans, ivre, s’approche de leur véhicule.

Soudain, il se place derrière la voiture, baisse son pantalon et sort son arsenal. Il a à peine le temps de mimer l’acte sexuel avec le véhicule que les gendarmes l’interpellent.

« Quelqu’un qui était très bourré »

Un acte d’« automophilie », selon les mots du procureur, qui provoque l’hilarité du tribunal correctionnel de Brest, devant lequel il comparaissait ce vendredi.

« Pourquoi avoir essayé de violer la voiture par le pot d’échappement ? », demande le président Lemname, gardant difficilement son air assidu. Le prévenu, lâchant un sourire, avance ne se souvenir de rien.

Le tribunal doit ordonner une expertise psychiatrique « pour quelqu’un qui était très bourré et qui faisait n’importe quoi, mais c’est la loi ». Il sera jugé le 20 novembre, le temps pour lui de trouver une bonne explication.

Source : Ouest France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *