Braquage au supermarché Lidl d’Aiffres, trois suspects recherchés

Les gendarmes sont intervenus une bonne partie de la matinée au supermarché Lidl d'Aiffres, frappé par un braquage dès 6 h 15. - Les gendarmes sont intervenus une bonne partie de la matinée au supermarché Lidl d'Aiffres, frappé par un braquage dès 6 h 15. - (Photo NR, Jean-André Boutier)

Les gendarmes sont intervenus une bonne partie de la matinée au supermarché Lidl d’Aiffres, frappé par un braquage dès 6 h 15. – (Photo NR, Jean-André Boutier)

 

Vers 6 h 15 ce jeudi matin, deux salariées du supermarché Lidl, à Aiffres, ont été menacées par au moins deux hommes armés : ces derniers ont récupéré la caisse avant de prendre la fuite aidé par un complice.

Il était 9 h 45 ce jeudi matin quand le dernier véhicule sérigraphié de la gendarmerie – celui de couleur blanche du technicien en identification criminelle (TIC) de Niort – a quitté le parking du supermarché Lidl d’Aiffres, situé route de Niort.

Car une enquête de gendarmerie est ouverte depuis le braquage survenu à 6 h 15 ce même jour aux dépens de cette enseigne et de deux de ses employées : selon les témoignages recueillis, au moins deux hommes les ont menacés avec des armes d’épaule, se faisant remettre la caisse avant de prendre la fuite à l’aide d’un complice.

Trois suspects sont toujours recherchés malgré la mise en place par les autorités d’un plan recherche de malfaiteurs.

Une voiture en feu à Saint-Léger-de-la-Martinière

Les militaires de la brigade de recherches de Niort ont été sollicités, l’enquête leur étant confiée : ils ont reçu le renfort de leurs collègues de la section de recherches de Poitiers, plus ceux des communautés de brigades de Frontenay-Rohan-Rohan et de Melle.

Car à Saint-Léger-de-la-Martinière, peu après 7 h, les sapeurs-pompiers étaient sollicités pour un incendie de voiture, une Alfa Romeo abandonnée dans un champ du chemin de Mouchedune, à quelques centaines de mètres de l’axe Melle-Poitiers (route départementale 950) : celle utilisée par le trio de malfaiteurs ? Une piste parmi d’autres.

Le magasin fermé toute la matinée

A la suite de ce braquage, le supermarché a été fermé, pour toute la matinée au minimum. Un message figurant sur une feuille accrochée au rideau de fer du magasin l’annonçait à ses clients : « Nous ne sommes pas en mesure d’ouvrir pour l’instant. Veuillez nous excusez de la gêne occasionnée. »

La direction régionale de Lidl était sur place ce jeudi matin : elle n’a pas souhaité faire de commentaire, préférant s’occuper en priorité de ses salariées choquées.

Source : La Nouvelle République

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.