Billet d’humeur

Le billet d’humeur d’Eric VIENNE,

Secrétaire Général de Place d’armes.

Le 4 avril, le général DESPORTES (2s), sur France TV tenait les propos suivants : (extraits choisis)

-… » dans l’Armée de Terre,…, l’homme qui a le droit de tuer par délégation du président de la République, est un homme de bas niveau culturel et scolaire… c’est un soldat qui a bac moins 5 en général si vous voulez… ».

La journaliste capte illico qu’il vient d’en faire une belle et tente d’adoucir la sauce : « vous dites ça avec tout l’amour que vous avez pour les soldats…« .

(source : https://www.facebook.com/100008397510856/videos/322829799837439 ).

Alerté par des membres de Place d’armes, ainsi que par des associations d’anciens militaires dont l’ATC, j’ai pris connaissance de ces propos.

A titre personnel, ancien sous-officier, j’ai du réécouter à plusieurs reprises pour éviter la méprise… « méprise », le mot est lancé.

Car il s’agit bien de propos méprisants à l’égard de nos frères d’armes actuellement sur les théâtres d’opérations extérieures ou intérieurs (OPEX/OPINT), de nos frères d’armes blessés physiquement ou psychologiquement, de nos frères d’armes honorés sur le pont Alexandre III qui ont donné leur vie pour leur pays et pour leurs chefs ainsi que des familles de ces valeureux soldats hommes du rang sans qui nos forces armées ne seraient rien.

Mon général, ce sont ces hommes du rang, soldats, caporaux et caporaux-chefs qui mettent en œuvre et rendent opérationnelles et efficaces vos manœuvres étudiées en Ecole de guerre. Ils doivent en être remerciés. Eux n’auront pas « l’eau chaude »(1), peu auront « l’eau froide »(2)mais beaucoup prendront le risque d’avoir « droit » à la Médaille des Blessés.

Pour cela, ils doivent être honorés et non rabaissés.

Une réaction de votre part nous honorerait mon général.

(1) Légion d’honneur

(2) Ordre National du Mérite

La réaction du général André COUSTOU (2s),

membre du conseil d’administration de Place d’armes.

« Il a manqué de délicatesse et même de considération vis-à-vis des soldats de base. Je pense, mais ça n’engage que moi et je n’en suis pas certain, qu’il a voulu dire que dans toutes les armées il y a des soldats de haut niveau du à la haute technicité de certains matériels, mais que dans l’armée de terre, et je pourrais même dire l’infanterie (mon arme d’origine dont je suis particulièrement fier), il y a sans doute un peu plus de soldats de moindre niveau, ce qui ne leur enlève rien d’autant qu’il n’y a pas de mauvais soldats mais que des mauvais chefs.

Ce dérapage est d’autant plus regrettable que le général Desportes a eu des fonctions de haut niveau et il est toujours considéré comme un des penseurs militaires du moment. Indiscutablement, il a manqué de nuance et s’est piégé lui-même par sa fougue voire son emportement. Ceci constitue une explication mais non une excuse.

A titre personnel je m’autorise une totale liberté d’expression avec une limite que je m’impose moi-même (et j’espère y parvenir) à savoir de n’être jamais blessant avec les personnes.« 

Source : Place d’Armes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.