Behren-lès-Forbach : la gendarmerie progresse dans l’élucidation des actes délictuels

Depuis mi-novembre 2013, Behren et Forbach ont été classés en ZSP, Zone de sécurité prioritaire. La brigade de gendarmerie est venue présenter aux élus les résultats positifs de ses actions préventives et répressives. Depuis mi-novembre 2013, Behren et Forbach ont été classés en ZSP, Zone de sécurité prioritaire. La brigade de gendarmerie est venue présenter aux élus les résultats positifs de ses actions préventives et répressives.

Le capitaine Dominique Mariani a commenté les statistiques de la délinquance.  Photo RL

Le capitaine Dominique Mariani a commenté les statistiques de la délinquance. Photo RL

C’est une pratique bien établie que la brigade de gendarmerie de Behren livre ses statistiques annuelles à la municipalité. Depuis l’année 2013, elle a été reclassée en “Brigade territoriale autonome”.

Pour ouvrir cette réunion d’information, le maire, Dominique Ferrau, a remercié le commandant Christian Kuntz, chef d’escadron, commandant la compagnie de gendarmerie de Forbach, et le capitaine Dominique Mariani, commandant cette brigade autonome de gendarmerie de Behren, d’avoir accepté de communiquer les résultats de leurs actions menées sur les communes de leur ressort.

Une réponse forte

Depuis mi-novembre 2013, Forbach et Behren ont été classés en ZSP (Zone de sécurité prioritaire). Un dispositif officiellement installé par le préfet de région Lorraine Nacer Meddah, suite à une décision prise par le ministre de l’Intérieur, due aux fortes poussées de la délinquance. L’objectif : apporter une réponse forte pour obtenir des résultats en terme de baisse des cambriolages, des vols avec violence ou avec armes, des trafics de drogues, des atteintes à la tranquillité publique qui font naître le sentiment d’insécurité.

Depuis la mise en place de cette ZSP, voici près de cinq trimestres, la Brigade territoriale autonome de gendarmerie de Behren a dressé un bilan complet de ses actions menées dans le cadre de cet objectif. Le récent redécoupage cantonal de 2014 n’a pas eu une incidence notoire sur la répartition de leurs compétences territoriales.

La brigade couvre douze communes du canton de Stiring-Wendel et trois communes sur le canton de Forbach, avec une population d’environ 29 000 habitants, en zone périurbaine et rurale.

La présentation des actions préventives, répressives et des activités judiciaires ont intéressé tous les invités, les maires et leurs conseillers des communes du ressort de la gendarmerie. Les statistiques ont été présentées sous forme de “tableau de bord” représentant toutes les communes et répertoriant les infractions caractérisant les crimes et délits commis sur le territoire : nature des infractions, date, lieu, et résultats obtenus après enquête.

Si dans leur globalité les taux des actes délictuels, atteintes aux biens et aux personnes n’a pas encore enregistré une courbe de fléchissement notoire, depuis la mise en place de la ZSP, il faut cependant relever un taux de réussite fort élogieux dans l’élucidation de ces actes et par une interpellation en nette hausse des auteurs de ces actes.

Action, réaction

La BTA de gendarmerie de Behren multiplie ses actions préventives dans les secteurs périurbains et ruraux : information de la population, interventions de référents en milieu scolaire, présentation et analyse de leurs actions avec tous les maires des communes de son ressort, développement des actions “voisins vigilants”.

Cette collaboration entre la population, les services publics et cette méthode de travail a pour but d’obtenir des résultats en terme de baisse des cambriolages, des vols avec violences ou avec armes, trafics de drogues, des atteintes à la tranquillité publique qui font naître le sentiment d’insécurité.

Cette conférence s’est achevée sur un satisfecit général de l’assistance présente.

Source : Républicain Lorrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *