Auto-stoppeur violent : appel à témoins de la gendarmerie

La gendarmerie avait déployé de larges moyens ce mardi pour retrouver l’autostoppeur violent.  Illustration ER Photo HD La gendarmerie avait déployé de larges moyens ce mardi pour retrouver l’autostoppeur violent.

Suite à l’interpellation de l’autostoppeur violent sur la commune de Beure ce mardi, la gendarmerie lance un appel à témoins aux automobilistes qui ont été témoins de la scène.

Le faits sont survenus mardi 25 avril, aux alentours de 7 h. Le conducteur d’un véhicule léger, sur le trajet de son travail, prend en charge un auto-stoppeur qui désirait se rendre en direction de Saône. Lors du trajet, l’auto-stoppeur demande au conducteur de le transporter plus loin. Refusant, il est aussitôt menacé avec une arme blanche par son passager assis derrière lui. Profitant d’une opportunité, le conducteur âgé de 46 ans, parvient à s’échapper en abandonnant son véhicule et à donner son signalement à la gendarmerie de Besançon. Les recherches ont abouti avec succès vers 16 heures 30 par l’interpellation d’un suspect, un jeune homme âgé de 17 ans, originaire de Besançon.

Des automobilistes ont été témoins mais ne se sont pas manifestés auprès de la gendarmerie.

L’automobiliste décrit un individu masculin, mesurant environ 1,75 m, âgé d’environ 20 à 23 ans, de type méditerranéen sans certitude, de corpulence normale, vêtu d’un sweat-shirt à capuche gris clair, de chaussures de sport de couleur noire, d’un bas de jogging noir. Il portait un sac en bandoulière de couleur bleue, des lunettes de soleil à verres noirs, pas de piercing, pas de tatouage apparent.

Toute personne ayant été témoin de la scène ou pouvant apporter tout élément aux enquêteurs est invitée à contacter le numéro vert suivant : 0800 00 48 43.

Source : Est Républicain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.