Auray. Il vient ivre à sa convocation à la gendarmerie

C'est à Auray que le motard a été interpellé.

C’est à Auray que le motard a été interpellé. | Ouest-France

Interpellé en état d’ivresse, il est arrivé chez les gendarmes d’Auray encore plus ivre. Le motard a été condamné à dix mois de prison.

Le 17 février, un motard et son passager, sans casque, accélère lorsqu’il voit les gendarmes. Le pilote emprunte une rue du centre-ville d’Auray, en sens interdit, pour tenter d’échapper au contrôle. Mais il perd le contrôle de moto de 600 cm3 et chute.

Le motard, un Alréen de 52 ans, est interpellé alors que son passager s’enfuit en courant.

Sans permis de conduire, sans assurance, il affiche un taux d’alcoolémie de 2,42 grammes. Les gendarmes lui disent d’aller se reposer et le convoquent le lendemain matin à la gendarmerie. En effet, le lendemain, dès 10 h, l’homme arrive à vélo à la gendarmerie. Et son taux d’alcool est passé à 2,80 grammes. Il est aussitôt placé en garde à vue.

Ce vendredi, il était au tribunal de Lorient. Le vice-procureur s’est dit ” halluciné par un comportement aussi irresponsable. Il a été condamné dix-sept fois, il est en récidive de conduite en état alcoolique quel besoin avait-il d’acheter cette moto ? “

” C’est un malade de l’alcool, a plaidé son avocat, il faut qu’il se soigne afin d’éradiquer la cause de ce comportement. “

L’homme a été condamné à dix mois de prison, interdiction de conduire tout véhicule terrestre à moteur. Il a été incarcéré et sa moto a été confisquée.

Source : Ouest France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *