Attaque à Stockholm. Un homme en garde à vue

http://www.letelegramme.fr/images/2017/04/08/l-attentat-a-eu-lieu-en-plein-centre-ville-de-stockholm-au_3369085_467x330p.jpg?v=1

L’attentat a eu lieu en plein centre-ville de Stockholm, au croisement d’une grande artère et de la rue piétonne la plus fréquentée de la capitale suédoise.

Un camion a foncé dans la foule et renversé plusieurs piétons, ce vendredi, dans le centre-ville de Stockholm, la capitale suédoise, avant de finir sa course dans un magasin. Une attaque qualifiée d’« attentat » par le Premier ministre du pays et qui a fait au moins quatre morts et 15 blessés. Un homme a été placé en garde à vue dans la nuit. Il s’agirait du chauffeur du camion.

Un véhicule lancé pour tuer, comme à Londres, Berlin ou Nice… Ce vendredi, vers 15 h, à Stockholm, un poids lourd a foncé sur les piétons au croisement d’une grande artère du centre-ville et de la rue piétonne la plus fréquentée de la capitale suédoise, Drottningsgatan.

Après avoir percuté plusieurs personnes, le camion a fini sa course en s’encastrant dans la façade d’un grand magasin. « Ça a fait le même bruit qu’une bombe qui explose », a témoigné Leander Nordling, 66 ans, présent sur les lieux du drame. « La Suède a été attaquée », a réagi le Premier ministre suédois, Stefan Löfven, quelques heures après le drame, précisant que « tout laisse penser à un attentat ».

Au moins quatre victimes

Si le bilan définitif n’est pas encore connu, le porte-parole de la police a fait état d’au moins « quatre morts et 15 blessés ». Neuf d’entre eux le seraient grièvement, selon les autorités sanitaires du pays. Un homme a été placé en garde à vue dans la nuit, « soupçonné d’homicides terroristes ». Il serait le chauffeur du camion.

 

image: http://www.letelegramme.fr/images/2017/04/08/capture-d-ecran_3369947_540x433p.jpg

Pour éviter qu’il ne quitte le pays, le Premier ministre avait annoncé un renforcement des contrôles aux frontières. Les forces de l’ordre ont également diffusé des images de vidéosurveillance d’un suspect présumé, un homme relativement jeune, portant une capuche noire, filmé à proximité immédiate des lieux de l’attentat. Quant au camion utilisé pour commettre l’attentat, il aurait « été volé à l’occasion d’une livraison à un restaurant ».

Ville morte

Après l’attaque, qui a eu lieu au niveau de la station T-Centralen, par laquelle passent toutes les lignes de Stockholm, la circulation des métros a été entièrement arrêtée, de même que celle des bus et tramways dans le centre. La police a appelé, via internet et des haut-parleurs dans les rues, les habitants à rentrer chez eux dans le calme et à éviter les rassemblements de foule.

En début de soirée, le centre-ville se vidait complètement, les Stockholmois rentrant chez eux à pied et les magasins baissant tous leur rideau. Berlin et Paris ont immédiatement exprimé leur solidarité vis-à-vis du peuple suédois, François Hollande faisant part « de son effroi et de son indignation » après cet acte terroriste. « Une attaque contre tout État membre (de l’UE) est une attaque contre nous tous », a, pour sa part, déclaré le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.
Source :  Le Télégramme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.