Assemblée riche pour les retraités de la gendarmerie

La remise des récompenses a été un moment convivial lors de l'assemblée générale.
La remise des récompenses a été un moment convivial lors de l’assemblée générale.
 

C’est devant un nombreux auditoire que Pierre Miette a présidé l’assemblée générale des retraités de la gendarmerie, en présence du commandant du groupement de Montauban, le colonel Daniel, du cdt de la Cie de Castelsarrasin, le chef d’escadron Lambert, du cdt de la COB Castelsarrasin-Moissac-Saint-Nicolas, le lieutenant Roméro, du cdt de la COB de Moissac, l’adjudant-chef Molinié et le représentant de la municipalité et vice-président de Terres de Confluences, Serge Lannes.

Les rapports moral et financier furent adoptés sans observation particulière et les thèmes traités sur les associations militaires, la participation citoyenne apportèrent des informations utiles aux membres présents, tandis qu’une modification des statuts intégrant les gendarmes de tous grades comme membres actifs de l’association, fut adoptée à l’unanimité.

Une intervention du secrétaire national, Michel Sauton, soulignait l’importance du travail en cours sur le rapprochement des associations des retraités de la gendarmerie dans le cadre de la formation d’une future APNM.

Le colonel Daniel intervenait et précisait les modifications intervenues en raison des événements récents, ceux de Simens conduisant notamment à une réflexion sur la doctrine du maintien de l’ordre. «Nous sommes à un tournant. Il convient de s’adapter. Il faut accompagner le changement».

En ce qui concerne la situation en 82, la gendarmerie concentre ses efforts sur les atteintes aux biens, les cambriolages, où des résultats notoires sont constatés.

Le président Miette eut alors le plaisir de remettre médailles et récompenses à des membres de l’association ainsi qu’au représentant de la municipalité, Serge Lannes qui n’avait pas manqué de souligner le rôle important joué par la gendarmerie et la remercier pour les services rendus dans sa mission de sécurité à l’égard des citoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.