Alors que les Français sont majoritairement favorables à 55% à la peine de mort, la Macronie remet au goût du jour la politique du chiffre qui absout narcotrafiquants et proxénètes et criminalise consommateurs de stups et de chair..

darmanin-dupond-moretti-justice-police-peine-de-mort-impunite

Lorsque les détenus de la prison de Fresnes acclament leur idole Dupond-Moretti, ces multirécidivistes ne s’y trompent pas ! Oui, le crime a bien au ministère de la justice le meilleur gardien du business des trafiquants.

Mais se faire applaudir par les taulards et siffler par les familles de victimes, ça peut tout de même faire désordre, surtout si l’on s’en réfère aux sondages qui indiquent un ras-le-bol de l’opinion publique face au laxisme judiciaire..

Alors pour que l’opinion publique ne s’aperçoive pas trop que le gouvernement est du côté de la vermine, on peut compter sur monsieur Darmanin ! Il promet à qui veut l’entendre une police musclée avec le retour de la fameuse politique du chiffre ! Un régal !

Autant dire que les arrestations policières vont exploser ! A vos statistiques messieurs les commissaires ! Du chiffre, du chiffre, du chiffre !

Mais ce qui intéresserait certainement davantage nos concitoyens en matière de statistiques, ce serait de transposer les chiffres des individus arrêtés par la police de Darmanin avec les chiffres des prévenus remis en liberté par la justice de Dupond-Moretti…

Mais là attention.. Terrain glissant..

Les narcotrafiquants qui adulent notre bon ministre de la Justice seront bientôt les premiers employeurs de France en France, s’ils ne le sont pas déjà.. Et ils sont quant à présent l’un des principaux leaders économiques du pays.. Alors touche pas à mon dealer !

Plutôt que de légaliser le cannabis pour mettre les gangs en faillite, le gouvernement préfère demander du chiffre aux policiers en matière de verbalisations de consommateurs..

Après l’impôt sur la route avec les radars et les péages, après l’impôt Covid avec les attestations rédigées au crayon de papier, voici un nouvel impôt sur la consommation de stupéfiants.. Et cet impôt sera évidemment exclusivement prélevé sur les clients !

Et oui ! En stups comme ailleurs, les grandes entreprises ne payent pas d’impôt ! C’est bien connu.. Alors pourquoi s’attaquerait-on aux dealers, d’autant que selon la Macronie la prison n’est pas la solution ?

Collègues ! A vos PVE (procès-verbaux électroniques) !!! Et surtout du chiffre, du chiffre, du chiffre et encore du chiffre pour alimenter les caisses de l’Etat et les statistiques !!! Votre Garde des sceaux compte sur vous !!!! Pour sauver les apparences..

Source : France Police

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.