Affaire Céline : nouvel appel à témoins, 4 ans après les faits

Quatre ans après la découverte du corps de Céline, une lycéenne rennaise de 16 ans, dans un parc à Saint-Malo, le procureur de la République de Rennes lance un nouvel appel à témoins au niveau national. Les parents n’ont jamais cru au suicide, pour eux l’acte criminel ne fait aucun doute. 

Céline Giboire, une adolescente de 16 ans, retrouvée morte à Saint-Malo (35) le 27 février 2012 © DR© DR Céline Giboire, une adolescente de 16 ans, retrouvée morte à Saint-Malo (35) le 27 février 2012

Le 28 février 2012, le corps de Céline Giboire était retrouvé sur des rochers au pied d’une falaise bordant le parc des Corbières, dans le quartier de Saint-Servan à Saint-Malo. La veille, la jeune fille de 16 ans, en 1ère au lycée Jeanne d’Arc de Rennes, avait quitté précipitamment son lycée vers 12h30 pour rejoindre Saint-Malo en auto-stop.

Après des années d’enquête, la thèse du suicide a été retenue. Mais pour les parents de la lycéenne, cette thèse ne tient pas et ils privilégient un acte criminel.


témoignage parents de Céline
témoignage parents de Céline

Les parents de Céline Giboire demande la relance de l’enquête

Le reportage du 24/04/2015 à Piré-sur-Seiche (35) de Nicolas Dalaudier et Mathieu Beaudouin – Interviews : Patrick Giboire, le père de Céline – Thierry Lezeau, expert en criminalistique – Marie-Paule Giboire, la mère de Céline

Enquête relancée

Pour autant, l’information judiciaire, ouverte pour viol et meurtre en mars 2012, n’a jamais été fermée. Dernièrement, l’enquête a été confiée à la section de recherche de la gendarmerie. Les enquêteurs cherchent toujours à reconstituer le parcours de la jeune fille de Rennes à Saint-Malo et à éclaircir des zones d’ombres dans les circonstances de la mort.

Un appel à témoins national

Ce vendredi, le procureur de la République de Rennes, Nicolas Jacquet, en accord avec le juge d’instruction saisi du dossier lance un nouvel appel à témoins au niveau national : “A ce jour, de nombreux témoins ne se sont pas encore manifestés, ils sont peut être de la cité corsaire, de Bretagne ou encore d’autres départements de France, la région malouine étant très touristique”.

Le communiqué transmis par la gendarmerie précise que cet appel à témoins s’adresse “aux automobilistes ayant vu ou pris cette jeune fille en auto-stop, mais également au jeune homme qui jouait du tam-tam près du parc ce jour là, ou encore au jeune couple vu dans l’après midi dans ce parc des Corbières. Et naturellement à toutes les autres personnes présentes dans ce parc ou aux abords ce fameux lundi 27 février 2012 et à quiconque ayant pu croiser ou rencontrer la jeune fille au cours de cette journée”.

Mise en place d’un numéro vert

Le communiqué rappelle que d’une manière générale, toutes les informations entourant la mort de Céline Giboire intéressent les enquêteurs de la section de recherches de Rennes.

Les témoins sont invités à les contacter au numéro vert suivant : 0 8 00 002 937 ou par courriel sur la messagerie affaireceline@gendarmerie.interieur.gouv.fr

Source : FR3 Bretagne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *