Affaire Benalla : l’ancien chef d’état major adjoint à la préfecture de police de Paris mis en examen et suspendu de ses fonctions va finalement bénéficier d’une réintégration dans un placard doré en toute discrétion..

FILE PHOTO: French President Emmanuel Macron and Elysee senior security officer Alexandre Benalla arrive at an elementary school to attend a one-hour interview with French news channel TF1, in Berd'huis

Laurent Simonin a été mis en examen en juillet 2018 pour violation du secret professionnel, détournement d’images issues d’un système de vidéoprotection et complicité de port illégal d’insigne. Il avait été suspendu dans la foulée de ses fonctions.

Si un petit gardien de la paix avait été mis en cause pour les mêmes faits dans une affaire n’impliquant pas un ami du président de la République, il aurait été révoqué sans autre forme de procès après une enquête expéditive menée tambours battants par l’IGPN. Mais s’agissant d’un haut fonctionnaire, ami du pouvoir, il est réintégré sans aucune difficulté..

Deux poids, deux mesures comme toujours..

Certains s’émeuvent de la nouvelle affectation de Laurent Simonin à Dreux et y voient une forme de sanction à son encontre.. Peut-être aurait-il fallu qu’on lui remette une médaille ? Au point où nous en sommes..

benalla castaner

 Source : France Police

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.