Pour Nuremberg

Bien qu’elle me paraisse vieillie, je crois reconnaître Claire Edward qui était haute fonctionnaire aux Nations Unies chargée  je crois des traductions et c’est celle qui avait interpellé Antonio Guttierès parce qu’il avait fait ou laissé installer des relais WIFI dans les locaux de l’ONU à Vienne et que pas mal de personnel était indisposé. Elle l’avait interpellé en séance plénière et il avait fait le demeuré disant ignorer le sujet alors qu’il est ingénieur électricien de formation. C’est traduit en simultané.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.