481 interpellations et 211 gardes à vue à 11h

481 interpellations et 211 gardes à vue à 11h : s’il faut naturellement maintenir l’ordre public, la liberté de manifester pour les gilets jaunes pacifiques doit être garantie

gilets-jaunes-8-dc3a9cembre-police-gendarmerie-macron-demission-violences

Le fait qu’environ une interpellation sur deux n’a pas abouti, pour l’heure, à une mesure de garde à vue, indique qu’il s’agit d’actes de coercition pour des faits mineurs.

France Police – Policiers en colère demande au Préfet de police de faire usage de la coercition avec discernement et exclusivement contre les casseurs et les émeutiers et non contre de simples gilets jaunes vociférant contre le pouvoir.

Source : France Police

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.