Morbihan. L’ado n’arrête pas sa musique, le père de famille le frappe

66dcc992d723a628641a1e6186807432-morbihan-l-ado-n-arrete-pas-sa-musique-le-pere-de-famille-le-frappe_2
Le peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (Psig) est intervenu. | PHOTO D’ILLUSTRATION

 

Samedi 3 novembre 2018, vers 17 h 30, les gendarmes ont interpellé un Elvinois de 49 ans. Il aurait frappé un jeune de 17 ans lors d’un différend, au skate parc de Sulniac (Morbihan), en début d’après-midi. L’homme était venu se balader avec sa femme et ses cinq enfants.

La balade familiale a mal tourné, samedi 3 novembre 2018, pour ce couple d’Elvinois et leurs cinq enfants.

Peu après 14 h, ils se rendent au skate parc de Sulniac. Trois mineurs sont également présents. Ils écoutent de la musique sur une enceinte. Le père de famille leur aurait demandé d’éteindre. Le son est baissé. Un geste insuffisant pour cet homme de 49 ans. Il aurait alors frappé l’un des jeunes, un Sulniacois de 17 ans, au visage. Dans sa fuite, l’adolescent aurait pris également un coup de bâton à la cuisse.

Un coup de volant pour « faire peur »

Sur ces faits, le trio s’est dispersé. Le garçon blessé part rejoindre son père plus loin. Entre-temps, la famille est remontée en voiture. Au moment de se croiser, le chef de famille elvinois donne un coup de volant sans le toucher.

Direction la gendarmerie pour le skateur et son père. Le peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (Psig) est dépêché sur place, en renfort des militaires de la communauté de brigade de Questembert. Vers 17 h 30, l’homme est interpellé chez lui sans opposer de résistance.

Lors de sa garde à vue, il a confirmé avoir donné un coup de volant dans l’intention de faire peur au jeune homme. Remis en liberté ce dimanche 4 novembre 2018, vers 16 h 30, il est convoqué en justice le 30 mai 2019. Il devra répondre de ces faits.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.