Manipulation de l’information…

https://i2.wp.com/volontaires-france.fr/wp-content/uploads/2020/07/migrants-1.jpg?resize=300%2C131&ssl=1

Un drone guidé depuis un avion de Frontex (rebaptisée depuis 2016 « Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes ») a pu filmer, pour la première fois, le 20 juin 2019 à 100 km de Lampedusa, le transfert en pleine mer de dizaines de futurs « naufragés » sur une barque.

Voilà réellement comment ces derniers se retrouvent isolés en mer.

Il s’agit du procédé dit « du bateau-mère« , comme l’appelle Frontex : un vrai bateau rempli de candidats à l’émigration tracte une frêle embarcation impropre à naviguer.

Qui affrète le bateau-mère ?

 En pleine mer, il stoppe et transborde ces migrants dans la coquille de noix, puis repart et laisse la barque pleine à ras bord attendre tranquillement les secours !

Selon le rapport annuel de 2017 de Frontex, ces derniers sont appelés par les migrants au moyen de téléphones satellitaires, à l’adresse du Centre de coordination des secours en mer de Rome (MRCC) pour qu’il lance des opérations de sauvetage ciblées en haute mer.

 Voilà comment on tente de nous apitoyer sur les migrants, en nous servant tous les jours des images de propagande de prétendus sauvetages humanitaires organisés par des ONG, complices des passeurs spécialisés dans la traite des êtres humains dans la mesure où elles prennent le relais pour achever le parcours de migration vers l’Europe…

Voir en images

Source : Volontaires Pour la France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>