Le J’accuse de la Toussaint, du pire crime de l’histoire de France

Réarmer l’intelligence !

Le Blogue d’Arnaud Upinsky

upinsky_656565

Le « J’ACCUSE » de la Toussaint !

ICI, article de FranceSoir (5 novembre 2020) 

ICI, Texte intégral officiel

Vidéo ICI (Dernière version)

Vidéo ICI (Version initiale)

« FRANÇAIS, en ce jour emblématique de la Toussaint, J’ACCUSE le Président Macron, au nom de la Révolte qui gronde du tréfonds de votre soif de Vérité, de Justice et de Renaissance à la vie normale !

Mensonge sur l’existence avéré d’un traitement du coronavirus; assassinat de masse par surmortalité de 25 000 victimes dès le 7 mai; terrorisme sanitaire, confinement exterminateur des  plus faibles, des richesses économiques et humaines; et maintenant, par comble de déraison, sacralisation du « Droit au blasphème » de Mahomet incitant à la haine de la France et au terrorisme islamiste de la « tête coupée » : J’ACCUSE le Président Macron du pire crime de l’histoire de France contre son Peuple !

Mais comment répondre au défi d’un tel crime pandémique dépassant l’imagination et du piège de la Loi, alors même que vous êtes liés par l’obéissance aveugle (en l’espèce suicidaire) due aux autorités légales qui vous demandent aujourd’hui de participer à votre propre mort ?

FRANÇAIS, c’est par sa mise en procès en bonne et due forme, c’est en rendant l’injustice visible aux yeux de tous, devant la Nation, de fait et de droit, en dévoilant la véritable Politique criminelle du Président Macron – et non pas la simple « gestion de la crise » – que vous pourrez enfin vous faire justice et mettre un coup d’arrêt final à la course suicidaire à la l’abîme à laquelle il-vous entraîne au mépris de tous ses devoirs constitutionnels et humains ! (…) »

Dans ce J’ACCUSE de la Toussaint, se référant à « Réponse de la Nation au Président pour en finir avec le coronavirus et la peur. Exit le vaccin » du 28 juin (1), Arnaud Upinsky instruit les cinq qualifications du pire crime de l’histoire de France d’un chef d’Etat contre son peuple :  

  1. Le crime de la langue d’inversion du « en même temps »
  2. Le crime du négationnisme présidentiel du traitement
  3. Le crime du terrorisme sanitaire
  4. Le crime de l’incitation à la haine de la France
  5. Le crime de guerre de Civilisation contre la Barbarie

« Comment mettre un terme à ce plus grand crime de l’histoire de France ?    

FRANÇAIS, c’est par le fait et par le droit, par sa mise en procès pour faire justice d’un tel crime ! (…) ».

« Le devoir de résistance à l’oppression ! 

La Révolte gronde contre la barbarie mortifère du deuxième confinement, mais les garanties des Droits de l’Homme autorisent les Français à s’y opposer ! »

Dans ce J’ACCUSE de la TOUSSAINT,  Arnaud Upinsky instruit le procès jusqu’au verdict final et à son appel à la constitution d’une « Haute autorité, intellectuelle, morale et régalienne, seule capable de s’opposer à cette oppression sans pareille » (…)  « Pour viser enfin à destituer ou à remplacer au plus vite le Président Macron qui a perdu la Raison, en persévérant dans la commission du plus grand crime de l’histoire de France contre son peuple, et tout droit à l’obéissance. »

(…)

FRANÇAIS, c’est pourquoi ce J’ACCUSE de Révolte contre l’Oppression,  vous en appelle à adopter le slogan de délivrance du « Non au négationnisme présidentiel criminel du traitement ! », comme cri de guerre de Liberté, pour en finir avec le coronavirus, la peur, le confinement, la distanciation sociale mortifère et retrouver ainsi notre santé collective, la vie normale et notre prospérité !

C’est pourquoi j’en appelle à la mobilisation générale de l’élite des forces de l’esprit, du savoir faire et du courage,

1) Pour constituer une Haute autorité, intellectuelle, morale et régalienne, seule capable de s’opposer à cette oppression sans pareille d’un refus de soigner au seul profit du Vaccin et des lobbys, pour faire pièce à la Parole criminelle qui s’est révélé le pire ennemi du Peuple et lui substituer un Parole présidentielle alternative de bien commun et de salut public !

2) Pour en finir avec cette déraison présidentielle criminelle,  et pour mettre un coup d’arrêt définitif au massacre des plus faibles et à cette asphyxie sans fin de la France que le Président Macron nous annonce de report en report, à coup de tours de vis, de Couvre-feu et de Confinement, sans fin !

3) Pour viser enfin à destituer ou à remplacer au plus vite le Président Macron qui a perdu la Raison en persévérant dans la commission du plus grand crime de l’histoire de France conte son peuple, et tout droit à l’obéissance.

« Français, donner un coup d’arrêt à la Politique criminelle conduite sous-couvert d’épidémie, et remettre les Institutions et de la France à l’endroit, voilà toute l’Ambition du J’ACCUSE de la TOUSSAINT ! ».

A bas le Négationnisme du traitement et le Confinement criminels du Président Macron et Vive le traitement du salut !

Vive la Révolte de libération qui gronde !

Vivent les garanties du préambule de droits naturels, inaliénables et sacrés de l’homme, placées sous les auspices de l’Etre suprême , Vive la Déclaration de 1789, placée sous l’égide de l’Etre suprême, et Vive la Constitution qui légitime et justifie votre  lutte de Libération contre l’oppression !

Vive le retour aux Principes et aux Droits fondamentaux !

A bas la contrefaçon de Démocratie et de la République du Président Macron !

Vive le retour à la vie normale et à l’art de vivre, et Vive les Valeurs de la France éternelle !

Vive la Liberté retrouvée et la France redevenue elle-même !

(1) http://upinsky.work/wp-content/uploads/2020/04/Lettre-de-Mission-au-Président-de-la-République-pour-en-finir-avec-le-Coronavirus-et-la-peur-28-avril-2020F.pdf

Source : Upinsky.work    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>