La queue entre les jambes

CaptureIl faut revenir à l’excellent article sur l’expansionnisme Turc et principalement sur l’incident qui a opposé une frégate française en train d’arraisonner un cargo faisant de la contrebande d’armes pour la Libye, alors que celle-ci est sous embargo, et deux navires turcs qui l’escortaient.

Notre navire à été menacé directement de destruction par missiles : il est donc avéré que les navires turcs protégeaient ouvertement les contrebandiers en infraction en menaçant de leurs armes un bâtiment de guerre d’un pays de l’OTAN, donc en principe, d’un pays allié par traité !

Cet acte, est un véritable acte de guerre, car cette menace directe est contraire aux traités unissant théoriquement deux pays : elle est inacceptable ! Cela fait maintenant plusieurs décennies que la Turquie d’Erdogan se conduit comme un état voyou vis-à-vis de nombre de ses voisins, particulièrement contre les membres européens de l’OTAN. Il semble pour des raisons, qui doivent impérativement êtres données, que nos ministres des affaires étrangères et aux armées aient fait profil bas. Notre président trouve-t-il normal qu’on puisse impunément menacer l’un de nos navires en mission de police, agissant sous mandat du conseil de sécurité de l’ONU ?

C’est déjà un scandale qu’il ne défende pas notre police contre les loubards et les trafiquants des cités, mais accepter qu’on bafoue impunément notre armée est un acte de trahison. Cet acte de provocation ne devait pas rester sans suite : Il nécessitait un signal fort, le renvoi immédiat de l’ambassadeur Turc, la fermeture de consulats, l’envoie sur place d’une force navale capable de faire respecter la loi et enfin exiger de l’OTAN qu’elle rappelle publiquement à l’ordre le président Erdogan sous la menace de quitter l’alliance.

Que penser en effet de la duplicité Américaine, qui manœuvre de concert avec la flotte turque qui menace ouvertement le territoire d’un pays européen, membre lui aussi de l’Otan (qui est, rappelons le, sous commandement américain). Au lieu de tonner, Jupiterne est parti la queue entre les jambes, toutes honte bues, circulez il n’y a rien à voir : les intérêts des manipulateurs de la marionnette Macron sont du coté des turcs et des frères musulmans, pas en Europe ! Surtout pas en France !

Ce qui est tout aussi scandaleux qu’inquiétant, c’est l’apathie de nos politiques, de nos élus de tous bords ; c’est le silence des médias ! Ces individus sont-ils à ce point serviles et veules, qu’ils n’ont pas osés rappeler les dieux de l’olympe à l’ordre, leur imposant d’intervenir ? Il y va de la crédibilité de notre pays dans le monde, et particulièrement dans les pays méditerranéens. Toute aussi inquiétante est l’apathie de l’Europe face à ce pays qui prétend tout à la fois faire partie de l’Europe et combattre sa civilisation, pays qui pratique ouvertement le chantage, menaçant de faire forcer les frontières européennes par un million de migrants musulmans si nous ne payons pas « l’aman ». Ce même pays qui à envahi militairement un pays de l’alliance européenne : Chypre et qui déclare ouvertement vouloir rompre le traité de Lausanne et reprendre de force un certain nombres d’îles de la mer Egée qui sont territoire Grec, entre autres Pathmos, Rhodes, Kos, Léros, Karpathos, Kalymnos…

Les Turcs ne cachent plus leurs intentions d’y chasser ou d’exterminer les populations grecques comme l’a fait clairement entendre au parlement Turc Devlet Bahceli chef du MHP : « Si les Grecs veulent à nouveau êtres rejetés à la mer, s’ils ont envie d’être pourchassés, il ne tient qu’à eux. La nation turque est prête et a la foi pour recommencer. Quelqu’un doit expliquer au gouvernement grec ce qui est arrivé en 1921 & 1922. Si personne ne s’en charge, nous fondrons comme une balle sur la mer Egée, nous tomberons du ciel comme une victoire bénie, et nous donnerons une bonne et nouvelle leçon d’histoire aux messagers des ahl al-salib (le peuple de la croix). »

De tels propos sont-ils acceptables par l’union Européenne ? Je ne le pense pas, même pour l’Allemagne de Meckel, qui était en 1914 et en 1939 l’alliée des Ottomans, et emploie encore aujourd’hui de nombreux ressortissants turcs ! Rappelons que le traité de Lausanne a remplacé celui de Sèvres en 1920 à la signature de la Paix avec l’Allemagne et ses alliés vaincus, ce traité ayant été bafoué par les Turcs qui en 21 et 22 procédèrent à un véritable génocide des populations chrétiennes sur son territoire, s’en prenant tout particulièrement aux Arméniens dès 1915 et jusqu’en 1922, pour finir avec les orthodoxes des iles de la mer Egée.

La conduite des dirigeants turcs qui provoquent par leurs propos et leurs actes les pays européens est intolérable, on ne peut s’empêcher de comparer le comportement des européens et de la France en particulier, avec celui de leurs dirigeants d’alors à Munich, devant l’arrogance hitlérienne. Je regrette l’inculture, historique entre autres, de nos dirigeants, ils devraient connaître le prix de la lâcheté et ruminer le commentaire de Churchill à l’adresse de Chamberlain et Daladier : « vous avez cru pouvoir échanger votre honneur contre la guerre ; vous vous êtes déshonorés et vous aurez quand même la guerre… ! »

Ceux qui vont prendre les rênes de notre pays, comme de l’Europe, doivent impérativement comprendre que notre civilisation, notre mode de vie sont menacés par l’Oumma Islamique, que depuis ses origines, l’Islam ne comprend que les rapports de force : si l’adversaire est plus fort, il se dérobe, mais s’il est plus faible, alors malheur au vaincu ! Telle est l’histoire incontournable des relations entre l’Islam et le reste du monde. Les peuples européens accepteront-ils longtemps d’être trahis, vendus par leurs « dirigeants » ? J’ose espérer que non !

Mais le temps est venu d’agir pour se faire respecter, et de montrer les dents si aboyer ne suffit pas ! Le temps des palabres stériles et des atermoiements est dépassé, place à l’action.

 

Michel ROGER

Source : Volontaires Pour la France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>