La gendarmerie sauvée, en août

Le déjeuner républicain, le 15 juillet, a connu un gros succès. - Le déjeuner républicain, le 15 juillet, a connu un gros succès.

Le déjeuner républicain, le 15 juillet, a connu un gros succès.

Incontestablement, en annonçant la possibilité pour Reuilly de quitter la CCPI, pour rejoindre celle de Vatan, Nadine Bellurot, le maire, a suscité une vive controverse chez les Reuillois. A moins que cette éventualité ne soit une façon de forcer une négociation avec le président André Laignel, pour remettre à plat certains dysfonctionnements discriminatoires pour certaines communes de la CCPI. Car Reuilly est la deuxième commune la plus peuplée de la CCPI.

Le conseil municipal s’est mobilisé contre la fermeture de la gendarmerie. L’intervention du maire, aux plus hauts niveaux, a porté ses fruits puisque la décision du maintien de ce corps a été actée au mois d’août.
Le 14 octobre, la Maison des services, permettant de maintenir le bureau de poste avec la Banque postale, et des permanences de la MSA, de la Caf et de la Carsat, a été inaugurée.
L’office de tourisme va devenir La Maison de Reuilly. La loi Notre prévoit le transfert de la compétence tourisme aux intercommunalités à partir du 1er janvier. Nadine Bellurot, précise : « La commune est propriétaire du local. L’idée essentielle est de laisser à disposition des Reuillois un lieu culturel. Il n’est pas question de détruire tout ce que Claude Nerrant, le président, a constitué durant trente années. » 2017 sera une année de transition, avec quelques travaux de rafraîchissement réalisés. Le budget initial attribué à L’OTSI (30.000 €) servira à la nouvelle organisation.
Une grosse affluence a eu lieu, à la halle Berlot, en juillet et août, où une piscine itinérante a été installée pour l’apprentissage de la natation.
Didier Lagarde, après dix années de bons et loyaux services comme président du comité des fêtes, a passé la main à Hugues Lomprez.
Roger Calvat, 94 ans, a reçu la médaille d’or André-Maginot. Une distinction pour la campagne d’Italie et le débarquement en Provence (entre autres) vient récompenser cet homme, qui s’est battu pour la liberté.

Source : La Nouvelle République

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>