Hunter Biden a été compromis par la Chine: une enquête menée par un certain Martin Aspen

bidenchine

INTRODUCTION : Récemment, un individu a publié sous le pseudonyme “Martin Aspen”, un rapport sur la coopération secrète entre la famille Biden et le gouvernement chinois. Il a révélé une narration détaillée des événements et des interactions importants qui ont eu lieu lors de réunions entre Hunter Biden et des magnats chinois, dévoilant étape par étape la conspiration colossale qui se cachait derrière.

Plusieurs personnes utilisent un article de NBC News pour prétendre que ce rapport est l’œuvre d’une fausse « société de renseignement », sans même faire elles-mêmes leurs propres recherches à ce sujet. Elles n’ont jamais pensé que le rédacteur de ce rapport puisse être lui-même un ressortissant de la Chine communiste et qu’il ait écrit ce rapport sous un pseudonyme pour protéger son identité ! C’est ce que confirme Christopher Balding. En effet, il écrit sur son compte Twitter (vérifié) :

« Enfin, j’ai divulgué des informations aux journalistes de NBC et j’ai déclaré très clairement oralement et dans les e-mails de suivi que c’était HORS MICRO. Ils ont choisi d’imprimer les informations clés que je peux documenter de manière confidentielle. L’élément clé était qu’Apple Daily a payé pour la recherche de base (…) Si vous voulez qualifier ce rapport de théorie du complot sans le lire, c’est votre affaire. Ce sont des faits documentés dans les prospectus d’introduction en bourse sur la façon dont les finances circulent. Cela vient des dépôts de reprise des fusions et acquisitions. Des trucs documentés ennuyeux comme ça. Je ne contrôle pas qui le prend. »

Selon le média mainstream NBC lui-même, un porte-parole d’Apple Daily a confirmé qu’il avait travaillé avec Balding sur le document. Ce dernier précise sur son site internet :

« Il y a quelques mois, j’ai été approché par une personne que je connaissais depuis près de la moitié d’une décennie. Il avait rédigé un rapport de recherche pour un client inquiet du risque politique lié aux antécédents des Biden en Chine. Cette personne croyait que l’information qui avait été découverte, et avec l’approbation du client, devait faire son chemin dans le domaine public. Il a demandé mon aide pour mettre le rapport de recherche entre les mains de la presse en leur demandant simplement d’utiliser les informations à leurs propres fins professionnelles en laissant le rapport anonyme. Connaissant cette personne et la qualité de son travail, j’ai accepté après avoir examiné en détail le rapport qui a été produit.

« Je ne divulguerai pas la personne qui a rédigé ce rapport. Il a des raisons très valables de craindre tant pour sa sécurité personnelle que pour ses risques professionnels. Au cours des années où j’ai connu cet individu, nous n’avons jamais discuté de politique. Je ne l’ai jamais entendu critiquer un parti politique autre que le PCC. » (Balding’s World)

Christopher Balding n’est pas qu’un simple blogueur. Il était jusqu’à tout récemment professeur associé à l’Université Fulbright Vietnam à Ho Chi Minh City (il a fait les frais de la diffusion de ce rapport) et il est l’auteur du livre ”Sovereign Wealth Funds: The New Intersection of Money and Power” publié par l’Université Oxford. Il écrit des chroniques régulières pour Bloomberg.

À mon avis, loin d’être une théorie conspirationniste, ce rapport anonyme offre des similitudes surprenantes avec le rapport du Comité sénatorial américain sur la sécurité intérieure et les affaires gouvernementales, publié le 23 septembre dernier par le Gouvernement américain..

Selon le rapport anonyme, le fils de Joe Biden, Hunter Biden, avait conclu plusieurs accords avec la Chine depuis 2012, mais deux ans avant il effectuait déjà des visites hâtives dans certaines des institutions financières d’État les plus dominantes de Chine, se présentant comme le deuxième fils du vice-président de aux États-Unis En 2011, l’année qui a suivi sa visite en Chine, Hunter a suivi la même procédure avec les principales banques et institutions financières taïwanaises. Ces visites ci-dessus ont joué un rôle important dans la corruption politique de la famille Biden. En 2012, Hunter Biden et ses associés ont déjà établi une relation étroite avec le gouvernement chinois et ses principales institutions financières. Selon le rapport, Hunter avait établi une ligne directe avec le Politburo chinois.

Lors de plusieurs réunions en 2010, Hunter s’est familiarisé avec les principaux intervenants de Bohai Capital. Plus tard, lorsque Bohai Capital était à la recherche d’un nouveau partenaire d’investissement, Hunter a alors organisé une courte réunion entre son père Joe Biden et le PDG de Bohai Capital – Jonathan Li. Par la suite, en 2017, Hunter a acheté 10% de Bohai Harvest RST (BHR) et est devenu le directeur de l’entreprise. Par conséquent, Hunter et Bohai Capital sont des investisseurs de BHR.

Lire la suite : Guy Boulianne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>