Explosion de la délinquance à Paris en 2019, selon les chiffres de la préfecture de police

5e28310987f3ec57d527ba18

© Geoffroy Van Der Hasselt/AFP Source: AFP Un policier établit un cordon de sécurité à la suite du meurtre de quatre policiers à la préfecture de police de Paris.

Selon les chiffres de la préfecture de police, les actes de délinquance sont en nette augmentation en 2019. Les vols à la tire enregistrent notamment une forte progression. Selon les chiffres communiqués à l’AFP par la préfecture de police de Paris, les chiffres de la délinquance dans la capitale sont en forte augmentation en 2019. Les atteintes aux biens, qui constituent la majorité des actes délictueux, ont ainsi augmenté de 12,01%. Les vols à la tire sont actuellement la forme de délinquance la plus répandue avec une augmentation de 31,77%. Ceux-ci ont majoritairement lieu dans les transports en commun, où ils enregistrent une hausse de 42,64%. Les vols dans les véhicules, dits «à la roulotte», eux, ont progressé de 11,56 %.
Les violences gratuites en forte augmentation
Même augmentation pour les cambriolages (+3,12%), notamment dans les établissements commerciaux et les sociétés (+6,31%). Les atteintes volontaires à l’intégrité physique, quand à elles, ont progressé de 8,16%. Fait notable, une forte augmentation (+7,51%) des violences non crapuleuses, soit des agressions aux motifs futiles ou purement gratuites. Les violences conjugales ont également augmenté de 12,44%. Explosion également des violences physiques crapuleuses (+7,74%) et des violences sexuelles (+4,30 %). Exceptions toutefois, les vols de voiture et les vols à main armée ont baissé (-8,97% chacun), ainsi que les infractions à la législation sur les stupéfiants (-11,94 %). Géographiquement, les plus fortes hausses de délinquance sont enregistrées dans les arrondissements centraux de la capitale française. Dans le Ie arrondissement, les atteintes volontaires à l’intégrité physique ont augmenté de 27,17% et les atteintes aux biens de 19,36%. Dans le IIe arrondissement, ces hausses sont respectivement de 19,09% et de 22,69%, dans le IIIe de 34,4% et de 13,28%, et dans le IVe de 36,85% et 28,7%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>