Coronavirus : la gendarmerie de Ploudalmézeau fermée après un cas confirmé (Note de la rédaction de Profession-Gendarme) Mis à jour au 31 mars 2020

coronavirus-la-gendarmerie-de-ploudalmezeau-fermee-apres-un_5117895_676x338p(Photo d’illustration François Destoc)

La brigade de gendarmerie de Ploudalmézeau est temporairement fermée, en raison d’un cas avéré de Covid-19.

En fin de semaine, un militaire de la brigade de gendarmerie de Ploudalmézeau a réagi positivement au test de dépistage du coronavirus. Deux autres militaires, qui présentaient aussi les symptômes d’un état grippal, ont été testés, mais ces tests se sont révélés négatifs. Par mesure de précaution, les locaux de la brigade ont été fermés et totalement désinfectés.

La brigade qui compte actuellement dix militaires, devrait pouvoir rouvrir mardi ou mercredi. Dans l’intervalle, les effectifs valides, qui n’ont pas été en contact avec les gendarmes malades, ont été redirigés vers les locaux de Saint-Renan, siège de la communauté de brigades.

Source : Le Télégramme

Lire également : Ouest-France – Coronavirus. La gendarmerie de Ploudalmézeau fermée après un cas confirmé

bandeau-Asso-APG-1024x91 Resized

Note de la rédaction de Profession-Gendarme

Mentionnons que le 22 mars nous avions publié l’article suivant : EXCLUSIF . Coronavirus COVID19 : “vérifiez vos assurances vie”, une bombe lancée par un groupement de gendarmerie

Il s’agit bien ici de directives données à des militaires en mission de contrôle, (voir au paragraphe 1 les « Directives opérationnelles : Contrôle de zone ») 

D’autre part, pour les recommandations concernant l’assurance vie de nos camarades, même si cela part d’un bon sentiment,  je pense qu’il s’agissait plutôt du « Capital Décès ».

Directives GGD

 

Le 20 mars Le général Jacques Plays, patron des gendarmes en Haute-Garonne, s’exprimait en ces termes dans la presse : « Le masque est inutile pour les gendarmes qui ne sont pas malades »

 

Le 24 mars nous publions « Coronavirus : Un gendarme contaminé nous écrit – Dernières nouvelles – »

 

Le 26 mars nous avons également publié « Décès d’un sous-officier de gendarmerie (suspicion de Covid 19)« 

 

 En fin ce même jour « Coronavirus. Premier décès à la préfecture de police lié au Covid-19« 

 

Bien que ces directives semblent provenir de la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale (DGGN), j’en appelle au directeur général pour se libérer des consignes du ministre de l’intérieur afin de protéger nos camarades d’active se trouvant en situation de « guerre » selon le président.

 

Ronald Guillaumont, président de

l’Association Professionnelle Gendarmerie (APG)

 

Mis à jour au 31 mars 2020 : La Gendarmerie approche la barre des cent gendarmes contaminés par le coronavirus

 

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>