Bouaye. Un imposant dispositif de gendarmerie déployé pour maîtriser un désespéré

Un homme d’une trentaine d’années s’est retranché ce samedi après-midi à son domicile en annonçant qu’il allait mettre fin à ses jours. Ayant un comportement menaçant avec les secours, les gendarmes ont été appelés à la rescousse. Et sont parvenus à raisonner l’intéressé.

Capture d’écran 2019-11-10 à 00.20.17

L’imposant dispositif de gendarmerie n’est pas passé inaperçu. Il s’agissait d’éviter de compliquer la situation et d’éviter que des personnes se retrouvent au contact du « forcené » qui était retranché chez lui mais qui pouvait aussi sortir à tout moment, rapporte un responsable d’opération.

Ce samedi 9 novembre, peu avant 14 h, un habitant de Bouaye, âgé d’une trentaine d’années, a annoncé à un ami qu’il allait mettre fin à ses jours au sein de son appartement. L’ami a alerté les pompiers. Lesquels, à leur arrivée, ont fait face à un individu au comportement menaçant.

Les gendarmes ont été appelés à la rescousse. Sous le commandement du chef d’escadron de la compagnie de Rezé, des militaires du peloton de surveillance et intervention de la gendarmerie de Rezé, mais aussi de la brigade de Bouguenais, du Pellerin, et de l’escadron de sécurité routière, ont bouclé le quartier des coteaux, afin de sécuriser les lieux.

La patience et la négociation ont payé. L’homme, confronté à des difficultés personnelles, s’est finalement rendu aux gendarmes à 18 heures. Il a été hospitalisé dans la foulée.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>