Publiée par la gendarmerie, la photo d’un cambrioleur coincé dans une vitrine fait le buzz

 

L’homme n’a pas pu ressortir du magasin qu’il venait de cambrioler, dans les Pyrénées-Atlantiques.

(Gendarmerie Nationale)

La gendarmerie nationale a diffusé, dimanche, la photographie d’une arrestation insolite dans les Pyrénées-Atlantiques.

C’est ce qui s’appelle ne pas passer inaperçu. Jeudi, un cambrioleur s’introduit de nuit par effraction dans un commerce de Mauléon-Licharre (Pyrénées-Atlantiques). Tout se passe bien pour lui, jusqu’au moment de ressortir.

En état d’ébriété, l’homme tente de repasser par le trou de la vitrine fracturée. La tête passe, les épaules, les bras et puis… plus rien. Le voleur reste coincé à mi-corps, piégé. C’est dans cette position qu’il sera cueilli par les gendarmes, vers 5h du matin, selon Sud-Ouest.

Avant de procéder à l’interpellation, les militaires ont pris le temps d’immortaliser la scène. Dimanche, le compte Twitter de la Gendarmerie nationale a diffusé le cliché du cambrioleur malchanceux sur Twitter, en prenant soin de flouter son visage. Heureusement pour lui, le ridicule ne tue pas.

Source : Le Parisien

 

Gendarmerie des Pyrénées-Atlantiques

PRIS NON PAS LA MAIN DANS LE SAC … MAIS COINCÉ DANS LA VITRINE !

Tôt jeudi matin, les gendarmes de Mauléon-Licharre ont été confrontés à une interpellation quelque peu ubuesque, qui a nécessité … l’appui des pompiers !!

En effet, les gendarmes sont sollicités une première fois dans la soirée pour un vol avec effraction dans la boutique LEILY CREATIONS à Mauléon-Licharre. À leur arrivée … PERSONNE !

Un second appel vers 5h du matin, ramène nos gendarmes au même endroit … mais surprenant…, ils découvrent un individu coincé dans la vitrine du magasin qu’il cambriole.

Le recours aux pompiers est nécessaire pour « libérer » l’individu, mais pas pour longtemps…, qui passera quelques heures en cellule de dégrisement avant de pouvoir s’expliquer sur les faits.

La perquisition effectuée à son domicile permet de retrouver le butin volé lors de sa première visite nocture en ces mêmes lieux.

Placé sous mandat de dépot, il sera présenté lundi après-midi en comparution immédiate.

 

Source : Gendarmerie des Pyrénées-Atlantiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>