L’APG en bref

Association Professionnelle Gendarmerie

 

L’article 11 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen et de la convention de  sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales, statuant sur la liberté de réunion et d’association, stipule que « l’exercice de ces droits ne peut faire l’objet d’autres restrictions que celles prévue par la Loi, constituant des mesures nécessaires, dans un société démocratique, à la sécurité nationale, à la sécurité publique, à la défense de l’ordre et la prévention du crime, à la protection de la santé ou de la morale ou à la protection des droits et libertés d’autrui ».

L’article 11 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen et de la convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales n’interdit pas que des restrictions légitimes soient imposées à l’exercice de ces droits par des membres des forces armées, de la police ou des  fonctionnaires de l’état.

Ces restrictions n’étant en aucun cas des interdictions, il est crée une association professionnelle de défense des droits et intérêts matériels et moraux des personnels militaires de la gendarmerie.

Cette association prendra le nom de Association Professionnelle Gendarmerie (APG).

Elle a pour objet l’expression, l’information et la défense des droits et intérêts matériels et moraux des personnels militaires de la gendarmerie et de leurs familles ainsi que l’information des citoyens sur les conditions d’exercice de leur statut en vue de renforcer la compréhension et les liens entre les citoyens et les agents de la force publique pour l’intérêt de tous, conformément aux principes posés par la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

A ce titre, elle met à la disposition de ses membres et du public des forums en ligne et édite des publications électroniques ou autres.

Sa ligne éditoriale est indépendante et apolitique. Sa particularité est de permettre à chacun de ses membres de conduire une action ou de traiter d’un sujet entrant dans le cadre de l’objet fixé et de bénéficier à cet effet du soutien de tous les autres membres.

L’association a également pour objet :

- d’apporter un soutien moral aux personnels militaires de la gendarmerie et leurs familles

- de conclure des conventions collectives et des accords portant sur les conditions de travail, de protection et de garanties sociales de ses membres.

- de resserrer les liens de solidarité et d’unir en un seul bloc tous les personnels militaires de la gendarmerie pour développer entre eux l’idée de la démocratie, tant sur le plan du travail que sur le plan national et de lutter contre toutes formes d’exploitations privées ou d’État.