Zone Téléchargement ws : une nouvelle adresse avec des liens qui fonctionnent

ZONE TELECHARGEMENT – Ils n’ont pas dit leur dernier mot ! Le site pirate Zone Téléchargement est relancé avec une nouvelle adresse en .ws…

 

[Mis à jour le 14 décembre 2016 à 19h20] Zone Téléchargement est de retour ! Deux semaines après la fermeture du site pirate par la gendarmerie, la plateforme de téléchargement illégal semble avoir rouvert ce mercredi 14 décembre. Mais cela va-t-il durer ? Tout le contenu est-il vraiment revenu ou y a-t-il des manques ? Et surtout, qui est à l’origine de cette renaissance ? Les anciens administrateurs ont en effet été arrêtés fin novembre. Beaucoup de questions restent en suspens. A première vue, deux changements sont notables : une nouvelle adresse, “zone-telechargement.ws”, et un nouveau protecteur de liens, “dl-protecte.com”.

Ceux qui se présentaient comme des administrateurs de l’ancien site l’avaient annoncé il y a quelques jours sur leur page Facebook : “Nous avons décidé de reprendre les choses en main. Ce nouveau adress Zone-Telechargement.ws (sic) a la même vocation que l’ancien, réunir des passionnés, vivre de partage et profiter de culture et d’arts car aujourd’hui s’offrir un DVD est un luxe”. Et d’ajouter : “Ne laissons plus l’injustice s’installer ! En restant soudés, nous montrons notre force et notre légitimité !”. Il semble que le “Staff ZT” avait le projet de faire renaître la plateforme dès sa fermeture.

Qui se cache derrière la nouvelle adresse .ws de Zone Téléchargement ?

Sur la nouvelle adresse, les quelques lignes annonçant la nouvelle ont été publiées le 8 décembre. Ce même jour, un message sur Facebook prévenait les utilisateurs que l’équipe de Zone Téléchargement essayait de “récupérer la base de données” sur la nouvelle adresse se terminant par .ws. Le catalogue est-il réellement aussi complet que l’ancien ? Difficile de l’affirmer à l’heure actuelle. D’après Phonandroid, il souffrirait de quelques manques dans la rubrique consacrée aux animes.

Mais peut-on dire que Zone Téléchargement est vraiment de retour ? Le site spécialisé Numerama prévient, il est peu probable que le nouveau site soit en ligne à l’initiative des anciens administrateurs, arrêtés par la gendarmerie fin novembre. Ceux qui signent leurs messages des mots “Staff ZT” seraient des internautes futés qui espéreraient reprendre le juteux business de la plateforme de téléchargement en créant un clone.

Une intervention de la gendarmerie pour fermer Zone Téléchargement

Le 28 novembre, le site Zone Téléchargement était fermé par la gendarmerie. Sept personnes avaient été interpellées, dont trois placées en garde à vue à Toulouse, dans les locaux de la section de recherches. La gendarmerie avait estimé le préjudice subi par les ayants droit, dont les contenus étaient mis à disposition des internautes gratuitement, à 75 millions d’euros. Jusqu’à sa fermeture, le site pirate comptabilisait en moyenne 11 000 visiteurs par jour. Les internautes avaient d’ailleurs cru à un premier retour, quelques heures après la fermeture. Si le site était toujours en ligne, le système DL-Protect, permettant de sécuriser les liens, ne fonctionnait pas. Cette fois, il semblerait que Zone Téléchargement soit revenu pour de bon.

Les deux personnes arrêtées en novembre et placés en détention provisoire sont Thibault F., administrateur du site, et Wilfrid D. qui s’occupait du volet technique. Etudiants en informatique, ils sont tous les deux âgés de 24 ans et sont originaires de Toulouse. L’avocat des deux suspects, Simon Cohen, a estimé dans un entretien au Monde que “ce ne sont pas Thibault et Wilfrid qui ont créé le préjudice, ce sont les utilisateurs”. “Va-t-on tous les mettre en prison ?”, a-t-il demandé. Il a également appelé à “apporter une réponse judiciaire graduée” et à “‘judiciariser’ réellement les infractions quand elles sont avérées”.

Source : L’Internaute

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *