VOUZIERS / Il s’évade de la gendarmerie lors d’une garde à vue. Six mois ferme pour violences et outrages

Évasion Photo stock - Image: 26863540

Un Vouzinois, dans le cadre d’une comparution immédiate, a été condamné à six mois ferme, hier, par le tribunal correctionnel de Charleville-Mézières, pour des faits d’évasion lors de sa garde à vue, pour destruction et dégradations de biens ainsi que pour menaces de morts à l’encontre des gendarmes.

LOUIS D., un jeune homme de 19 ans, issu de la communauté des gens du voyage de Vouziers, a réussi à s’évader, samedi, vers 5 heures du matin, des locaux de la brigade de gendarmerie de Vouziers où il était placé en garde à vue pour destruction et dégradations de biens.
Alors qu’il était menotté, il a profité d’un moment d’inattention des militaires pour franchir la porte de la brigade, escalader le portail et prendre la fuite.
Vers 8 h 30, les gendarmes ont récupéré le fugitif au campement où il vit avec sa compagne et son enfant. Les menottes ont été retrouvées, sciées, dans un fossé près de la caravane.
Louis D. qui comparaissait, hier, devant le tribunal, a été condamné, dans un premier temps, à 2 mois de prison ferme pour évasion. Il devait également s’expliquer ce pourquoi il avait été interpellé dans la nuit de vendredi à samedi.

Lire la suite : L’union

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *