Vosges : la gendarmerie sur la brèche tout au long du week-end dans l’Est du département

Les gendarmes seront sur la brèche sur les trois événements qui se déroulent dans l’Est du département. Ph. d’illustration J.H.

Les gendarmes seront sur la brèche sur les trois événements qui se déroulent dans l’Est du département. Ph. d’illustration J.H.

VOSGES

Assurément, les services de gendarmerie du département seront très sollicités ce week-end. Car avec trois événements d’ordre aussi bien festif que sportif au programme, de nombreux spectateurs vont converger vers l’Est des Vosges. Que ce soit pour le festival Motordays à Gérardmer, la Coupe du monde de VTT à La Bresse, ou pour le rallye de Lorraine, les forces de l’ordre seront sur la brèche en engageant un nombre de personnels de rigueur.

Ainsi, sur Gérardmer, une dizaine de gendarmes, complétés par trois réservistes, seront sur le site de la Mauselaine afin d’encadrer l’événement. Outre ce service d’ordre, des équipes de l’EDSR (Escadron départemental de sécurité routière) seront présentes sur les routes alentours dans le cadre de systèmes de contrôles aléatoires.

Du côté du rallye de Lorraine, le nombre de militaires sera plus conséquent. Rien que pour ce vendredi, ce ne sont pas moins de 42 gendarmes (dont douze réservistes) qui ont été déployés sur les routes empruntées dans le cadre des spéciales. « Ce samedi, 25 personnels, dont 15 réservistes, seront mobilisés en appui des actions menées par les commissaires de course et des jalonneurs » explique le commandant de groupement de la gendarmerie des Vosges, le colonel Dominique Schoener, avant d’ajouter que quelques motards seront également sur la brèche.

Enfin, sur La Bresse, vingt gendarmes (seize gendarmes et quatre réservistes) devront gérer le flux de la circulation autour du site de course et assurer le service d’ordre (en collaboration avec la police municipale bressaude).

Bref, les forces de l’ordre auront du pain sur la planche. D’autant plus que les m: issions quotidiennes ne seront certainement pas moins intenses. Dans ce contexte, le colonel Schoener avoue que la mobilisation de 80 réservistes sur le département, tout au long de ce week-end, est la bienvenue.

Source : Vosges matin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.