Vos idées pour l’école de gendarmerie

Quoi faire dans l’école de gendarmerie? C’est la question à laquelle la mairie devra répondre dans les
prochaines années.
Vos idées pour l’école de gendarmerie
Notre appel à idées pour la reconversion de l’ancienne école de gendarmerie a reçu beaucoup de réponses. Un point d’étape.

Le sujet de l’ancienne école de gendarmerie vous intéresse! Vous avez déjà été près d’une centaine à répondre à notre « appel à idées » lancé il y a une semaine sur nos sites internet et via les réseaux sociaux.

Le 25 juin dernier, le maire (UDI) Jean-Pierre Abelin annonçait que la Ville rachetait à l’État l’ancienne caserne De Laage, fermée depuis 2009, pour la somme de 1,2 M€. L’élu avait également indiqué que la Ville lancerait à la rentrée un « concours d’idées » auprès de la population afin qu’elle imagine des projets pour ce site de près de 4 hectares en plein centre-ville. Nous avons anticipé.
Nous faisons un petit point d’étape aujourd’hui. Nous publions quelques-unes des meilleures propositions parmi les très nombreuses, sérieuses ou plus farfelues, qui ont été postées sur nos sites.

“S’inspirer
de l’ancienne caserne de Bonne à Grenoble”

Nous reviendrons sur le sujet avec un dossier complet à la rentrée. Continuez!
Isabelle Dellière: « Logement étudiant et, pourquoi pas, un BTS ou un IUT pour attirer des jeunes dans notre secteur et des consommateurs pour nos petits commerces du centre-ville. »
Laurent Baillargeon: « Un centre de soins et de refuge pour nos SDF. »
Martine Forest: « Une école nationale pour apprentis de certains métiers du bâtiment. »
Nadège Théodet: « Un grand pôle associatif et sportif, une école […], une zone artisanale. »
Catherine Cailleteau-Hublin: « Un foyer de jeunes travailleurs. »
Jean-Claude Morisset: « Une maison de retraite qui serait très bien placée en centre-ville. »
Élodie Fred: « Quelque chose de bien sauf des logements sociaux, y’en a assez dans cette ville. »
Angeline Crochu: « Une maison de retraite, des logements de réinsertion pour les personnes qui doivent partir de leur domicile (maltraitance…), un centre d’apprentissage, un parc avec des jeux… »
Kora Lee: « Des ateliers de cuisine, de bricolage, de peinture, de danse pour les enfants. »
Muriel Dabillard: « Une école supérieure de commerce car il n’y a rien de tout ça dans la Vienne. »
Annick Thomas: « Un foyer-logement avec maison médicale. »
Nathalie Menier-Martinet: « Un centre de personnes handicapées. Manque de structures et grande demande dans notre secteur. »
Laurent Annelou: « Une gendarmerie! »
Nico Duc: « S’inspirer de l’ancienne caserne de Bonne à Grenoble: écoquartier, logements privés et publics, commerces, école, logements pour personnes âgées, résidence pour jeunes (apprentissage), maison de santé, etc.: mixité sociale et générationnelle. »
Freddy et Virginie Bourdilleau: « Voici les idées de la famille: une aire de jeux pour enfants, un magasin Cultura ou Fnac, un parc type Bois de Saint-Pierre. »
Nathalie Sachot: « Centre d’éducation pour jeunes (en difficultés sociales), centre d’hébergement et réinsertion sociale (SDF ou RMI), centre de rééducation de soins de suite (après accident), centre d’information et de stage de conduite (pour récupérer des points), centre pour la Croix-Rouge ou autre association… »
Petite Alizée: « Un centre d’appel comme à Chasseneuil. Ça permettrait de créer de l’emploi. »
Théo Saget: « Développement d’un écosystème de start-up dans tous les nouveaux secteurs: le numérique, les nouvelles technologies, objets connectés, économie de partage… »

Source : Centre Presse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *