Vitesse, alcool… 370 conducteurs pris en faute ce week-end

Les gendarmes ont bleui les routes ce week-end./Photo DDM, archives
Les gendarmes ont bleui les routes ce week-end./Photo DDM, archives
 

Ils avaient promis de «bleuir les routes» à l’occasion du week-end de Pâques et n’ont pas failli à leur parole. Les gendarmes de l’escadron départemental de sécurité routière (EDSR) de la Haute-Garonne étaient sur les routes et autoroutes du département «afin de prévenir les risques routiers».

Au total, 370 infractions au Code de la route ont été relevées, dont 97 vitesses. Six permis de conduire ont été retenus.

Au-delà de la vitesse, les conducteurs qui ont sillonné les routes du département n’ont pas, non plus, levé le pied sur les boissons alcoolisées puisque 28 alcoolémies positives ont été relevées. Parmi les personnes prise sur le fait, un motard roulait avec 1,10 mg/l.

Des conduites sous l’emprise de produits stupéfiants, mais aussi des conduites avec téléphone en main ont également été sanctionnées.

Sur sa page Facebook, la gendarmerie de Haute-Garonne prévient : «Nous serons présents lors des grands week-ends et chassés croisés des vacances».

Cette fermeté s’explique par les mauvais chiffres de la sécurité routière puisque, depuis le début de l’année, gendarmes comme policiers enregistrent et déplorent une hausse significative des accidents mortels dans le département. Seize morts en zone gendarmerie et six en zone police, soit 22 personnes décédées à la mi-avril contre 20 au 1er mai 2016.

Le dernier accident mortel s’est produit ce week-end, sur le périphérique toulousain où le passager d’un scooter a perdu la vie. Le conducteur a, quant à lui, été gravement blessé.

Source : La Dépêche du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.